Financement de la recherche sur la réduflation et la déqualiflation

Sur cette page

Que sont la réduflation et la déqualiflation?

La réduflation est une pratique qui consiste à réduire la taille ou la quantité d'un produit tout en laissant le prix inchangé ou en l'augmentant légèrement.

La déqualiflation consiste à utiliser des ingrédients moins chers et peut-être même de qualité inférieure pour fabriquer un produit qui semble être le même qu'auparavant.

Dans les deux cas, il est possible que, sans le savoir, les consommateurs canadiens payent le même prix ou dans certains cas un prix accru pour des produits de qualité moindre ou dont la quantité a été réduite.

Ce que nous savons au sujet de la réduflation

Le sous-dimensionnement, un synonyme de réduflation, correspond à la pratique de réduire la quantité d'un produit le plus possible sans que les consommateurs s'en aperçoivent. Les entreprises y arrivent en conservant le même contenant ou emballage ou en le modifiant de manière à ce qu'il n'ait pas l'air plus petit qu'auparavant.

Le sous-dimensionnement : tendances et encadrement au Canada et à l'étranger, par Option Consommateurs, décrit les diverses stratégies de réduflation utilisées par les fabricants et les répercussions qu'a la pratique sur les consommateurs. L'étude examine les questions éthiques et juridiques entourant la réduflation et recommande l'élaboration d'une approche nationale pour traiter la question d'un prix à l'unité de mesure.

L'élaboration d'une approche nationale pour la normalisation du prix à l'unité de mesure est également le sujet d'une étude intitulée L'affichage du prix à l'unité de mesure : Est-il temps d'adopter une approche nationale menée en 2019 par le Conseil canadien des consommateurs (CCC) et financée par ISDE.

Ces études demeurent importantes aujourd'hui, puisqu'il reste un certain nombre de secteurs nécessitant davantage de recherches et de données dans le contexte de l'augmentation du prix des aliments au Canada.

Nouveaux projets de recherche financés en lien avec la réduflation et la déqualiflation

Énoncé de désistement de responsabilité concernant l'information provenant de tiers

Une partie des informations de cette page Web à été fournie par des sources externes. Le gouvernement du Canada n'assume aucune responsabilité concernant la précision, l'actualité ou la fiabilité des informations fournies par les sources externes. Les utilisateurs qui désirent employer cette information devraient consulter directement la source des informations. Le contenu fournit par les sources externes n'est pas assujetti aux exigences sur les langues officielles, la protection des renseignements personnels et l'accessibilité.

Équiterre

340-50, rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal (Québec) H2X 3V4
Téléphone : 514-522-2000

En mettant l'accent sur la réduflation et la déqualiflation, Équiterre étudiera la pratique selon laquelle les clients priorisent les économies de coûts aux dépens d'une saine alimentation en raison de l'augmentation des coûts des aliments. La recherche de l'organisation visera principalement à trouver des solutions novatrices pour favoriser l'accès à des aliments abordables, sains et durables tout en garantissant que l'industrie améliore son rendement sur les plans social et environnemental.

Le projet d'Équiterre comporte trois grandes composantes : consultation des intervenants, recherche et sensibilisation et mobilisation. Les efforts concentrés dans le cadre de ces activités cibleront trois groupes : les consommateurs, les détaillants et les décideurs.

Option consommateurs

440-50, rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal (Québec) H2X 3V4
Téléphone : 514-598-7288

Option consommateurs (OC) réalisera une campagne en ligne pour aider les consommateurs à repérer les pratiques de vente potentiellement défavorables des épiciers et à s'en protéger. Ces pratiques comprennent les rabais à l'achat de produits multiples, les faux rabais annoncés dans les circulaires, le placement stratégique de produits sur les tablettes, les cartes de fidélité ainsi que la réduflation et la déqualiflation.

Conseil des consommateurs du Canada

201-1920, rue Yonge
Toronto (Ontario)  M4S 3E2
Téléphone : 416-483-2696

La recherche du Conseil des consommateurs du Canada sera axée sur les intérêts des consommateurs quant à l'expérience de la vente au détail, particulièrement sur le plan de l'épicerie. Il examinera un certain nombre de questions telles que la fraude alimentaire, le prix à l'unité de mesure, l'exactitude de la lecture optique des prix, la réduflation et la déqualiflation. Les consommateurs, les organisations de la société civile, les entreprises, les gouvernements ainsi que les experts et les chercheurs universitaires seront consultés pour soutenir les travaux du Conseil.

Le CCC facilitera la création d'un forum de discussion national en ligne, qui sera utilisé pour rassembler, discuter et diffuser des informations parmi les organisations de la société civile impliquées dans l'intérêt des consommateurs. Le Conseil engagera les professionnels de la protection et de l'autonomisation des consommateurs, ainsi que le grand public, sur la manière d'améliorer le fonctionnement du marché de l'épicerie de détail pour les consommateurs canadiens. Les citoyens canadiens seront également invités à participer à une série de questionnaires promus au niveau national.

Sécurité alimentaire Canada

4067, rue St Laurent
Montréal (Québec) H2W 1Y7
Téléphone : 514-271-7352

Sécurité alimentaire Canada (SAC) propose d'examiner à la fois les pratiques de vente au détail qui nuisent aux consommateurs, y compris la réduflation et la déqualiflation, et la manière de renforcer les approches alternatives de commercialisation des produits alimentaires qui intègrent la transparence et l'équité. Dans le cadre du projet, SAC collaborera avec des partenaires de la société civile, du gouvernement et de la population générale afin de mieux comprendre et de s'attaquer aux problèmes d'accessibilité financière auxquels sont confrontés les consommateurs dans les secteurs de la vente au détail et de l'épicerie.

SAC reflètera les voix des personnes les plus concernées en établissant des liens avec diverses communautés à travers le pays, et fournira un aperçu des conditions actuelles, des recommandations ainsi que des options stratégiques concernant l'accès à des aliments abordables.

Autres projets financés en matière d'épicerie à prix abordable

Union des consommateurs

201-7000, avenue Parc
Montréal (Québec) H3N 1X1
Téléphone : 514-521-6820

Le projet du mouvement de consommateurs Union des consommateurs' (UC) intitulé Symposium : finances personnelles et vulnérabilité face aux crises vise l'organisation d'un symposium réunissant environ 100 experts de partout au Canada ayant pour but de dresser un bon portrait du contexte économique dans lequel vivent les Canadiens.

Grâce au financement reçu du Programme du BC, UC inclura les défis au chapitre des dépenses à l'épicerie et dans les commerces de détail à titre de domaine d'intérêt prioritaire et favorisera les discussions sur les solutions durables pour aider les consommateurs à surmonter les difficultés économiques.

Centre pour la défense de l'intérêt public

285, rue McLeod, pièce 200
Ottawa (Ontario) K2P 1A1
Téléphone : 613-562-4002

Dans le cadre de son projet intitulé Intérêt des consommateurs pour les secteurs des services financiers, la vente au détail d'aliments et des communications, le mouvement de consommateurs Centre pour la défense de l'intérêt public (CDIP) collaborera avec d'autres organisations de défense des consommateurs pour assurer une représentation efficace et vigoureuse dans les domaines prioritaires précisés ci-dessus.

Dans le cadre de ce projet, le CDIP a proposé la création d'un consortium pancanadien de représentants des consommateurs axé sur les nouveaux modes de paiement, le financement par crédit, les prêts sur salaire, les produits de crédit à coût élevé, le système bancaire ouvert et la monnaie numérique. De plus, le consortium comprendra des représentants de la politique des prix des aliments et des défis réglementaires tels que la réduflation et des préoccupations en matière de tarification et de concurrence dans le secteur de l'épicerie.

Consumers Council of Canada

201-1920, rue Yonge
Toronto (Ont.) M4S 3E2
Téléphone : 416-483-2696

Le Consumers Council of Canada mènera une recherche et préparera un rapport sur l'utilisation des approches de type « nommer et dénoncer » à titre d'outil d'application. Le projet comprendra un examen de la recherche universitaire, des pratiques actuelles et des opinions des consommateurs concernant l'efficacité de l'outil pour ce qui est de modifier les pratiques commerciales en cas de non-conformité ou de transgressions qui influent sur les consommateurs.