Prix du Premier ministre (PPM)

Conformément à la Directive du Cabinet sur l'évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes, ISDE a effectué une Évaluation environnementale stratégique (EES) pour permettre la poursuite des Prix du Premier ministre (PPM). Selon l'analyse, le projet ne produira probablement pas d'effet environnemental important, mais il pourrait contribuer indirectement à l'atteinte de certains objectifs et cibles exposés dans la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD) de 2016-2019.

Les Prix du Premier ministre visent à rendre hommage aux enseignants qui se sont distingués par leur excellence et leur esprit d'innovation et à faire connaître leurs meilleures pratiques d'enseignement. Le renouvellement des investissements dans les Prix permettra d'appuyer 17 nouveaux prix en sciences, en technologies, en ingénierie et en mathématiques (STIM) et de faire progresser le Plan pour l'innovation et les compétences du gouvernement. Les Prix favorisent l'adoption des meilleures pratiques des enseignants canadiens, ce qui permet de mieux préparer les jeunes à l'économie numérique, axée sur l'innovation.

Selon les critères révisés de mise en candidature, les Prix visent à reconnaître les meilleurs enseignants qui encouragent les jeunes à devenir des citoyens du monde consciencieux et à développer une pensée critique face aux enjeux concrets qui touchent les sociétés, y compris les questions environnementales complexes (comme le changement climatique) et les solutions possibles. Bon nombre de lauréats reconnus trouvent des façons uniques et novatrices d'enseigner aux étudiants à s'intéresser à ces questions et à devenir de meilleurs citoyens du monde.
Le but ultime du programme est de préparer les jeunes pour qu'ils puissent réussir dans l'économie numérique, axée sur l'innovation. Selon une étude de 2013, menée par le Conseil des académies canadiennes, les TIC ont des impacts favorables et indirects sur l'environnement, car elles contribuent à l'écologisation de l'économie, à la mise au point de technologies propres et à l'adoption de technologies numériques dans tous les secteurs de l'économie ainsi qu'au développement de villes intelligentes.

Les Prix concourent aussi au respect de l'engagement pris par le Canada de faire progresser la réalisation du Programme 2030 des Nations Unies et de ses objectifs en matière de développement durable, particulièrement l'objectif 4 : Assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, l'objectif 8 : Promouvoir une croissance économie soutenue, partagée et durable et l'objectif 9 : Encourager l'innovation. Il est possible que le renouvellement des Prix, axés sur les STIM, les TIC et l'innovation, contribuent indirectement à l'atteinte des cibles et objectifs suivants de la SFDD de 2016-2019.

Mesure relative aux changements climatiques

  • Objectif à long terme : Une économie à faible émission de carbone contribue à maintenir l'augmentation de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius et à mener des efforts encore plus poussés pour limiter l'augmentation de la température à 1,5 degré Celsius
    • Cible à moyen terme : D'ici 2030, réduire de 30 % les émissions de GES totales du Canada par rapport aux niveaux d'émissions de 2005

Croissance propre

  • Objectif à long terme : Une industrie de technologies propres croissante au Canada contribue à une croissance propre et à la transition vers une économie à faible émission de carbone
    • Cible à moyen terme : Mettre en œuvre notre engagement Mission Innovation de doubler les investissements du gouvernement fédéral dans la recherche, le développement et la démonstration de l'énergie propre, d'ici à 2020, par rapport aux niveaux de 2015