Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE)

Conformément à la Directive du Cabinet sur l'évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes (2010), une évaluation environnementale stratégique (EES) a été réalisée pour la Stratégie.

Le gouvernement du Canada reconnaît le rôle vital que les entrepreneurs et les petites entreprises jouent en améliorant les rôles économiques et sociaux des femmes et en renforçant la classe moyenne. De nouveaux investissements annoncés dans le budget de 2018 démontrent le leadership du gouvernement concernant l'avancement de l'entrepreneuriat parmi les femmes, grâce à la toute première stratégie canadienne pour les femmes en entrepreneuriat, dont l'objectif est de doubler d'ici 2025 le nombre d'entreprises dirigées par des femmes. La Stratégie s'appuie sur le programme féministe du gouvernement et introduit une approche pangouvernementale où l'entrepreneuriat chez les femmes est une partie intégrante de la stratégie de croissance du Canada.

Les femmes entrepreneures doivent surmonter des défis particuliers tout au long du cycle de développement de leur entreprise. La toute première stratégie canadienne pour les femmes en entrepreneuriat rassemble sous un seul cadre fédéral des ressources gouvernementales versant près de deux milliards de dollars pour promouvoir l'autonomisation économique des femmes au Canada. Les quatre piliers de la Stratégie sont les suivants : (1) appuyer la croissance des entreprises appartenant à des femmes; (2) faciliter l'accès aux capitaux; (3) améliorer l'accès aux programmes fédéraux d'innovation en entreprise; et (4) améliorer les données et les connaissances. La Stratégie définit des programmes adaptés aux régions et qui tiennent compte des besoins variés des différentes femmes entrepreneures à l'échelle du Canada.

Les résultats indiquent qu'étant donné que la Stratégie cible la participation économique des femmes, le programme pourrait permettre au Canada de réaliser des progrès en vue d'atteindre l'objectif de développement durable 5 des Nations Unies, soit parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles. Il est improbable que la proposition entraîne des effets environnementaux néfastes. Contribuant à l'approche flexible du gouvernement en ce qui a trait à l'exécution du Plan pour l'innovation et les compétences coordonné à l'échelle nationale, la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat appuiera les femmes entrepreneures dans les secteurs productifs, incluant les technologies propres et les secteurs exploitant les ressources de l'avenir. La Stratégie pourrait faire progresser les résultats environnementaux et aider indirectement à faire avancer les objectifs et les cibles de la SFDD de 2016-2019.