Indicateurs de performance et cibles : Attirer et retenir les meilleurs talents

 Emplois et innovation : Évaluation des progrès et des résultats

Objectif

  • Accueillir 340 000 nouveaux résidents permanents par année d'ici 2020.

L'immigration contribue solidement à l'économie canadienne en compensant la baisse de la population active, comblant les écarts de compétences et en facilitant l'accès des entreprises canadiennes aux meilleurs talents. Le Canada rivalise avec d'autres pays pour attirer les meilleurs talents étrangers qui sont souvent mobiles sur la scène internationale (OCDE, 2008). Les travailleurs étrangers qualifiés aident les entreprises canadiennes à innover et se développer en créant des emplois et de la richesse pour tous les Canadiens, tandis que les chercheurs étrangers apportent d'importantes contributions à la science et la recherche fondamentales au Canada.

Figure 4.1 : Niveaux d'immigration réels et planifiés au Canada

Version textuelle
Niveaux actuels
Année Catégorie économique Autres catégories d'immigration Niveau total d'immigration
2010 186 968 93 762 280 730
2011 156 112 92 620 248 732
2012 160 786 97 023 257 809
2013 148 252 110 787 259 039
2014 165 188 95 094 260 282
2015 170 390 101 443 271 833
2016 156 030 140 349 296 379
2017 159 262 127 217 286 479
Niveaux planifiés
Année Catégorie économique Autres catégories d'immigration Niveau total d'immigration
2018 177 500 132 500 310 000
2019 191 600 138 400 330 000
2020 195 800 144 200 340 000

Sources :

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. 2018 Rapport annuel au Parlement sur l'immigration

Le Canada a accueilli un nombre croissant d'immigrants au cours de la dernière décennie et un grand nombre de ces immigrants font partie de la catégorie économique (figure 4.1). Les immigrants représentent environ 22 % de la population canadienne (Statistique Canada, 2017); ils occupaient 37 % des emplois dans les TIC en 2017 (Conseil des technologies de l'information et des communications (CTIC), 2017) et représentaient 28 % de la main-d'œuvre qualifiée du Canada en 2018 (voir la figure 4.2). Le taux d'emploi de la majorité des immigrants en âge de travailler (2554 ans) est passé à 78,9 % en 2017, soit le taux le plus élevé enregistré depuis le lancement de la Série d'analyses de la population active (Statistique Canada, 2018). Le Canada cherche à attirer non seulement des travailleurs, mais également des chercheurs de talent. La science et la recherche fondamentales sont une composante essentielle de l'innovation et les étudiants d'aujourd'hui sont les travailleurs de demain. Le Canada occupait le 5e rang parmi les étudiants internationaux inscrits au doctorat en STIM en 2015, tandis qu'il occupait le 6e rang parmi l'ensemble des étudiants internationaux faisant partie de l'OCDE (OCDE, 2017).

Afin d'offrir aux organismes un moyen plus rapide et plus prévisible d'attirer les meilleurs talents et de nouvelles compétences du monde entier au Canada, le gouvernement a lancé la Stratégie en matière de compétences mondiales. La stratégie prévoit des délais de traitement plus courts pour les travailleurs hautement qualifiés et certaines dispenses de permis de travail pour la réalisation de mandats ou de travaux de recherche à court terme. Près de 4 500 demandes émanant d'employeurs à la recherche d'immigrants hautement qualifiés ont été approuvées en mars 2019, dans le cadre du projet pilote Volet des talents mondiaux. Les employeurs retenus se sont engagés à créer plus de 48 000 emplois et près de 12 500 stages rémunérés. Misant sur la réussite du projet pilote, le budget 2019 a investi 35,2 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 20192020, à raison de 7,4 millions de dollars par année, pour éventuellement faire de Volet des talents mondiaux un programme permanent.

Figure 4.2 : Proportion d'immigrants faisant partie de la main-d'œuvre qualifiée, âgés de 25 à 54 ans, selon le sexe.

Version textuelle
Année Sexe Population née au Canada Immigrants reçus
2014 Les deux sexes 72,43 % 25,1 %
2014 Femmes 73,0 % 24,7 %
2014 Hommes 71,8 % 25,4 %
2015 Les deux sexes 72,1 % 25,6 %
2015 Femmes 72,9 % 25,1 %
2015 Hommes 71,2 % 26,1 %
2016 Les deux sexes 70,6 % 27,0 %
2016 Femmes 71,3 % 26,4 %
2016 Hommes 69,9 % 27,6 %
2017 Les deux sexes 70,0 % 27,5 %
2017 Femmes 70,8 % 26,9 %
2017 Hommes 69,2 % 28,1 %
2018 Les deux sexes 68,8 % 28,3 %
2018 Femmes 69,8 % 27,6 %
2018 Hommes 67,8 % 29,0 %

Notes :

  1. Immigrants reçus désigne les personnes qui sont immigrantes reçues au Canada ou l'ont été. Un immigrant reçu est une personne à qui les autorités de l'immigration ont accordé le droit de résider au Canada en permanence. Les résidents non permanents (étrangers vivant au Canada avec un permis de travail ou d'études, ou qui réclament le statut de réfugié, ainsi que les membres de leur famille vivant avec eux) ne sont pas considérés comme des immigrants reçus.
  2. Les travailleurs hautement qualifiés sont des individus qui ont complété un certificat (incluant un certificat de métiers) ou un diplôme d'un établissement d'enseignement de niveau postsecondaire ou qui ont obtenu au moins un baccalauréat.

Sources :

Statistique Canada, Enquête sur la population active, Tableau 14-10-0087-01