S-E-EVSE-01 – Norme visant l’approbation de type de bornes de recharge pour véhicules électriques

Catégorie : Systèmes d'alimentation pour véhicules électriques
Date de diffusion : 2022-12-30
Date d'entrée en vigueur : 2022-12-30
Numéro de révision : S.O.
Remplace : S.O.


Table des matières


1.0 Domaine d'application

La norme s'applique aux bornes de recharge pour véhicules électriques (BRVE) qui peuvent mesurer la quantité de courant alternatif (c.a.) qui s'écoule entre une BRVE et un véhicule électrique (VE).

La norme s'applique aux BRVE utilisées dans les applications à usage public qui requièrent une distinction entre les transactions.

La norme s'applique aux dispositifs de niveau I et de niveau II.

La norme ne s'applique pas aux BRVE qui déterminent le coût de l'électricité fournie uniquement en fonction du temps d'utilisation, sans tenir compte de la quantité d'électricité fournie.

La norme ne s'applique pas aux fonctions d'une BRVE qui introduisent des frais de service (comme le stationnement du véhicule) en fonction du temps mesuré.

2.0 Autorité

La présente norme est diffusée en vertu de l'article 12 de la Loi sur l'inspection de l'électricité et du gaz.

3.0 Références

3.1 Acronymes

BSI
British Standards Institute
C.A.
Courant alternatif
EMTB
Erreur maximale tolerée de base
C.C.
Courant continu
DHT
Distorsion harmonique totale
VE
Véhicule électrique
BRVE
Borne de recharge pour véhicule électriques
EMT
Erreur maximale tolérée
NIST
National Institute of Standards and Technology (Institut national des normes et de la technologie)
OIML
Organisation Internationale De Métrologie Légale
QMM
quantité minimale mesurée

4.0 Définitions

Alimentation électrique auxiliaire
Toute source d'alimentation autre que la connexion au réseau électrique qui fournit de l'énergie à toute fonctionnalité légalement pertinente de l'BRVE
Attestation
Document ayant force obligatoire par lequel on déclare solennellement par écrit qu'une exigence particulière de la présente norme est respectée et que cette déclaration constitue une représentation exacte des faits comme l'atteste le signataire.
Borne de recharge pour véhicules électriques (BRVE)
Dispositif destiné à fournir de l'énergie électrique à un véhicule électrique (VE) ou à recevoir de l'énergie électrique de celui-ci, ainsi qu'à mesurer cette énergie, à enregistrer le résultat, à indiquer celui-ci au client et, au besoin, à transmettre l'information à un système de facturation.
Circuit de courant
Connexions de la BRVE et partie de l'élément de mesure parcourues par le courant qui s'écoule vers le véhicule électrique branché sur la BRVE.
Circuit de tension
Connexions, éléments, filage et câbles de la BRVE qui fournit une tension au véhicule électrique.
Condition de référence
Condition de fonctionnement prescrite pour évaluer les performances d'un instrument de mesure ou d'un système de mesure ou pour comparer des résultats de mesure. [OIML D11:2013, 3.17]
Condition assignée de fonctionnement

Condition de fonctionnement qui doit être satisfaite pendant un mesurage pour qu'un instrument de mesure ou un système de mesure fonctionne conformément à sa conception. [OIML D11:2013, 3.16]

Nota : Les conditions assignées de fonctionnement spécifient généralement des intervalles de valeurs pour la grandeur mesurée et pour les grandeurs d'influence.

Consignateur d'événements
Type de registre électronique d'événements sécurisé contenant une série d'enregistrements qui comprennent chacun le numéro d'événement correspondant à un événement ou au changement d'un paramètre juridiquement pertinent.
Constante d'essai
Un facteur ayant des unités de Whr/impulsion qui peut être appliqué à l'impulsion d'essai de sorte que la valeur de la mesure puisse être déterminée.
Courant de démarrage ( I st)
Valeur la plus basse du courant spécifiée par le fabricant pour laquelle la BVRE doit enregistrer l'énergie électrique à un facteur de puissance d'unité et, pour une BVRE polyphasée, avec charges équilibrées.
Courant de transition ( I tr)
Valeur du courant spécifiée à et au-dessus de laquelle la BRVE respecte la plus petite erreur maximale tolérée de la BRVE.
Courant maximal ( I max)
Valeur la plus haute du courant spécifiée par le fabricant pour laquelle la BRVE répond aux exigences d'exactitude de la présente norme.
Courant minimal ( I min)
Valeur la plus basse du courant spécifiée pour laquelle la BRVE répond aux exigences d'exactitude de la présente norme.
Décalage d'erreur maximal toléré

Valeur extrême de la variation de l'erreur (de l'indication) d'une BRVE, permise par la présente norme, quand un seul facteur d'influence est pris à partir de sa valeur aux conditions de référence et varie dans les conditions assignées de fonctionnement. Pour chaque facteur d'influence, il y a un décalage d'erreur maximal toléré correspondant.

Nota : Dans la présente norme, l'erreur maximale tolérée est une combinaison de l'erreur maximale tolérée de base et du décalage d'erreur maximal toléré.

Dispositif complémentaire
Dispositif à l'intérieur de la BRVE qui n'est pas utilisé pendant la transaction.
Dispositif de réglage
Dispositif ou fonction intégrée dans la BRVE qui permet à la courbe d'erreur d'être déplacée en vue d'amener des erreurs (d'indication) dans les limites des erreurs maximales tolérées.
Dispositif indicateur ou afficheur

Partie de la BRVE qui permet l'interface client en continu ou sur demande.

Nota 1 : Un dispositif indicateur peut également être utilisé pour afficher d'autres informations pertinentes.

Nota 2 : Un dispositif indicateur est locale à la BRVE.

Données de transaction juridiquement pertinentes
Données portant, au minimum, sur l'énergie transférée, le prix unitaire et la valeur totale de la transaction.
Durabilité
Aptitude d'un instrument de mesure à conserver ses caractéristiques de performance après une période d'utilisation. [OIML D11:2013, 3.18]
Écoulement bidirectionnel (de l'énergie)
Capacité d'une BRVE de mesurer l'écoulement de l'énergie dans les deux directions (vers le VE et du VE).
Écoulement en sens positif uniquement (de l'énergie)
Capacité de la BRVE à mesurer l'écoulement d'énergie dans un seul sens (vers le VE).
Écoulement inverse (de l'énergie)
Pour les BRVE à écoulement positif seulement, sens de l'écoulement dans le sens opposé au positif.
Écoulement négatif (de l'énergie)

Sens d'écoulement de l'énergie du VE vers l'alimentation nominale en passant par la BRVE.

Nota : Pour le sens positif uniquement, le sens opposé est appelé écoulement inverse de l'énergie (voir la définition).

Écoulement positif (de l'énergie)
Sens d'écoulement de l'énergie vers le VE.
Élément de mesure
Partie de la BRVE qui transforme le courant et la tension en un signal proportionnel à la puissance ou à l'énergie.
Énergie active ( Ea )

Puissance active instantanée intégrée dans le temps.

Ε a = τ τ + kT p ( t ·  dt

où :

  • Ea  est l'énergie active.
  • k est le nombre de cycles.
  • Les autres symboles sont comme définis pour « puissance instantanée ».

Nota : L'énergie active est généralement exprimée en kWh ou MWh. Voir le point 7.1 pour les exigences sur les unités de mesure.

Énergie livrée
Énergie qui s'est écoulée du point de connexion de la BRVE vers le VE.
Énergie reçue
Énergie qui s'est écoulée du VE vers le point de connexion de la BRVE.
Erreur maximale tolerée de base (EMTB)
Valeurs extrêmes de l'erreur (d'indication) d'une BRVE, autorisées par la présente spécification, lorsque le courant varie et que la tension se situe dans les intervalles donnés par les conditions de fonctionnement nominales, et lorsque la BRVE est autrement soumis aux conditions de référence.
Erreur maximale tolérée (EMT)

Valeur extrême de l'erreur de mesure, par rapport à une valeur de référence connue, qui est tolérée par les spécifications ou les règlements pour un mesurage, un instrument de mesure ou un système de mesure donné. OIML D31:2019 3.1.28

Nota : En général, les termes « erreurs maximales tolérées » ou « marges de tolérance » sont utilisés lorsqu'il y a deux valeurs extrêmes. Dans ce document, EMTB et EMT font référence aux mêmes valeurs.

Erreur relative (d'indication)

Valeur de la grandeur mesurée moins la valeur de la grandeur de référence, divisée par la valeur de la grandeur de référence. L'erreur relative est en général exprimée en pourcentage.

Nota : Puisque la présente norme traite seulement de l'erreur relative, la forme abrégée « erreur » est utilisée pour l'erreur relative.

Face
Le côté d'une BRVE qui est bien visible pour l'utilisateur lorsqu'il charge un véhicule. Les BRVE qui peuvent être utilisés de plusieurs côtés peuvent avoir plusieurs faces.
Facteur de distorsion ( d )
Rapport de la valeur efficace du contenu harmonique (obtenu par exemple en soustrayant d'une grandeur alternative non sinusoïdale son terme fondamental) sur la valeur efficace du terme fondamental. Le facteur de distorsion est généralement exprimé en pourcentage. Il est équivalent à la distorsion harmonique totale (DHT).
Facteur de puissance (FP)
Rapport de la puissance active à la puissance apparente. Dans des conditions sinusoïdales et soit en monophasé, soit en triphasé symétrique, le facteur de puissance (cos φ ) est le cosinus de la différence de phase φ entre la tension U et le courant I .
Facteur d'influence
Grandeur d'influence dont la valeur se situe dans les conditions assignées de fonctionnement d'un instrument de mesure. [OIML D11:2013, 3.15.1]
Fréquence nominale ( f nom)
Fréquence de la tension (et du courant) spécifiée par le fabricant pour le fonctionnement de la BRVE.
Grandeur d'influence
Grandeur qui, dans une mesure directe, n'a pas d'effet sur la grandeur effectivement mesurée, mais qui a un effet sur la relation entre l'indication et le résultat de la mesure. [OIML D11:2013, 3.15]
Grandeur mesurée minimale (GMM)
Grandeur minimale d'énergie livrée lors d'une transaction pour laquelle le fabricant précise que la BRVE respectera l'EMT de base (EMTB) de la classe d'exactitude des BRVE.
Harmonique
Partie d'un signal qui a une fréquence qui est un multiple entier de la fréquence fondamentale du signal. La fréquence fondamentale est généralement la fréquence nominale ( f nom).
Interface client
Système local ou distant de la BRVE qui permet à l'utilisateur d'accéder à des données de transactions juridiquement pertinentes.
Juridiquement pertinent
Logiciel, matériel, données ou partie de ces derniers d'un instrument de mesure qui influent sur des propriétés régies par la métrologie légale, comme la précision de mesure ou le bon fonctionnement de l'instrument de mesure.
Niveau 1
Catégorie de recharge pour les BRVE qui utilisent une alimentation d'entrée de 120 V et peuvent fournir un courant alternatif maximal de sortie de 12 ou 16 A.
Niveau 2
Catégorie de recharge pour les BRVE qui utilisent une alimentation d'entrée de 208 ou de 240 V et peuvent fournir un courant alternatif maximal de sortie de 15 à 80 A.
Niveau de charge
Catégorie de BRVE qui se distingue par la ou les tensions d'entrée et le courant de sortie.
Perturbation
Grandeur d'influence dont la valeur se situe dans les limites spécifiées dans la présente norme, mais en dehors des conditions assignées de fonctionnement de l'instrument de mesure. [OIML D11:2013, 3.15.2]
Point de connexion

Point où un véhicule électrique est connecté à la BRVE. Ce dernier est généralement sur un connecteur fixé à l'extrémité d'un câble de sortie de la BRVE

Nota : Lorsque le câble de sortie est une pièce fixe du système de recharge, le point est défini comme le connecteur à l'extrémité du câble. Autrement, le point de connexion est défini comme le point de branchement du câble sur le système de recharge.

Puissance active

Intégrale de la puissance instantanée pendant un seul cycle.

P = 1 T o T u ( t ) i ( t ) dt

où :

  • T est la période de la forme d'onde de tension.

Dans des conditions sinusoïdales, la puissance active est le produit de la valeur efficace du courant, de la tension et du cosinus de la phase angulaire, calculé pour chaque phase. Elle est généralement exprimée en kW.

Puissance active P = UI  cos  φ .

Puissance instantanée

Taux auquel l'énergie est transportée. La puissance instantanée est le produit de la tension et du courant à chaque instant.

p ( t ) = u ( t )  i ( t )

où :

  • u(t) est la tension instantanée;
  • i(t) est le courant instantané;
  • p(t) est la puissance instantanée.
Rang d'un harmonique
Nombre entier utilisé pour identifier un harmonique. Le rang d'un harmonique est le rapport de la fréquence d'un harmonique sur la fréquence fondamentale du signal.
Registre d'énergie

Partie du système qui enregistre l'énergie mesurée lors d'une transaction.

Nota : Dans le présent document, sauf indications contraires, le terme « registre, signifie « registre d'énergie ».

Sous-ensemble
Partie d'un appareil qui comprend une fonction de reconnaissance qui lui est propre.
Tarif
Le tarif auquel l'électricité est livrée à ou reçue d'un VE. Dans ce document, tarif et prix unitaire sont équivalents.
Tension ( U )
Valeur efficace de la tension électrique fournie au véhicule électrique au point de connexion.
Tension nominale ( U nom)
Tension spécifiée par le fabricant pour un fonctionnement normal de la BRVE. Une BRVE peut avoir plusieurs U nom.
Transaction
Processus d'autorisation, de connexion au véhicule électrique, de livraison ou de réception d'énergie, de terminaison de la livraison, de présentation au client des données applicables au processus, ainsi que de transmission et de réception d'un accusé de réception de toute information sur la facturation.
Véhicule électrique (VE)
Automobile propulsée partiellement ou entièrement par un ou plusieurs moteurs électriques et dotée d'une batterie devant être rechargée à partir d'une source externe.

5.0 Exigences administratives

Il faut fournir au moins un échantillon d'une BRVE aux fins d'approbation des évaluations de type. L'échantillon doit être essentiellement le même que l'appareil de production. Les différences doivent être clairement indiquées. Mesures Canada déterminera l'adéquation d'un échantillon comme représentant un modèle de production.

Des échantillons supplémentaires peuvent être demandés afin d'évaluer les caractéristiques jugées importantes pour les caractéristiques métrologiques ou opérationnelles du BRVE.

Les informations suivantes doivent être fournies avec la demande d'approbation :

  1. Une description de la BRVE comprenant les spécifications détaillées relatives à la construction, au montage, au réglage, au fonctionnement interne de l'instrument, aux dispositifs de sécurité et aux mécanismes auto-réglables.
  2. La documentation de vente, les photographies, les dessins et les documents destinés aux utilisateurs, y compris les instructions d'installation et de préparation de l'instrument pour le service.
  3. Les manuels d'utilisation, d'entretien et de réparation.
  4. Les données d'essai qui confirment que la BRVE répond à toutes les exigences applicables des présentes spécifications.
  5. Toute autre information jugée nécessaire et demandée par Mesures Canada.

Si cela est jugé nécessaire, Mesures Canada peut également demander toute autre information, notamment :

  1. Des articles publiés décrivant le principe de fonctionnement de la BRVE.
  2. Les dessins d'assemblage, les plans, les schémas de principe, les algorithmes du logiciel et la documentation du logiciel. Des détails supplémentaires concernant les logiciels sont contenus dans la norme S-EG-05.
  3. Les procédures d'essai à des fins de vérification.

L'équipement, le matériel et les services jugés nécessaires pour examiner et mettre à l'essai la BRVE peuvent être demandés et doivent être fournis au besoin. Le matériel qui doit être traité comme des renseignements commerciaux protégés doit être identifié comme tel.

6.0 Exigences techniques

6.1 Exigences générales de conception, de composition et de construction

La conception et la construction de la BRVE doivent convenir aux fins prévues et aux conditions d'exploitation attendues.

La BRVE doit être conçue et construite de manière à réduire au minimum les risques de choc électrique et d'incendie.

Tous les matériaux isolants utilisés doivent être non hygroscopiques et ils ne doivent pas dégager de gaz ni de vapeur à l'intérieur du BRVE.

La qualité des propriétés diélectriques de la BRVE et des dispositifs intégrés doit pouvoir être maintenue pendant la durée de vie en service de l'appareil dans des conditions normales d'utilisation.

La BRVE doit être conçue pour assurer une stabilité adéquate de ses caractéristiques métrologiques pendant la période de vérification.

6.1.1 Appareils conçus pour plus d'un véhicule

Les appareils conçus pour plus d'un véhicule doivent être conformes à toutes les exigences techniques et métrologiques applicables pour chaque point de connexion de VE disponible à la BRVE.

6.2 Plaques signalétiques

La BRVE doit comporter une plaque signalétique fixée de façon permanente à une partie permanente de l'appareil.

Les plaques signalétiques doivent être faciles à voir de l'extérieur de l'appareil.

La BRVE peut comporter une plaque signalétique secondaire pour satisfaire à d'autres exigences relatives au marquage des plaques signalétiques.

La plaque signalétique secondaire doit pouvoir être observée lorsque la BRVE est installée.

6.2.1 Marquage des plaques signalétiques

Toutes les marques de la BRVE doivent être permanentes, claires et faciles à voir.

Les renseignements suivants sont nécessaires :

  1. nom ou marque du fabricant;
  2. type ou désignation;
  3. numéro de série;
  4. numéro d'approbation de Mesures Canada;
  5. tension(s) d'entrée nominale(s);
  6. les courants de sortie nominaux (minimum, maximum, transitoire et de démarrage);
  7. plage de températures de fonctionnement si elle diffère de ‑40 °C à +53 °C. Cette exigence s'applique aux appareils qui peuvent être utilisés à l'intérieur ou à des endroits à température contrôlée. Il est possible de satisfaire à la présente exigence à l'aide d'un marquage ou d'un affichage électronique;
  8. constante d'essai (s'il y a lieu)
  9. QMM (quantité minimale mesurée)

La tension nominale des dispositifs complémentaires, si elle est différente de celle du BRVE, doit être indiquée au besoin sur la plaque signalétique ou la plaque secondaire.

6.3 Scellage

La BRVE doit être conçue et construite pour faciliter la pose d'un ou de plusieurs sceaux qui préviennent l'accès aux réglages ou à la configuration métrologiques non protégés par d'autres moyens approuvés.

Les données transactionnelles et de mesure de la BRVE ne doivent pas être modifiables lorsque l'appareil est sous scellé.

La disposition du scellage doit être telle que le sceau ne puisse pas être altéré lors de l'installation de la BRVE.

Le ou les couvercles de borne doivent être scellables séparément du ou des principaux sceaux de la BRVE.

Le logiciel de la BRVE doit être conforme aux exigences des normes S-EG-05 et S-EG-06, selon le cas.

6.3.1 Scellage des câbles

Si la BRVE comporte des câbles de connexion externes intégrés, ceux-ci doivent être scellés.

Une BRVE qui applique des corrections pour compenser la perte d'énergie introduite par des pièces

comprenant un câble et un connecteur montés entre la position à laquelle l'énergie est

mesurée et le point de connexion doit soit

  1. s'assurer que ces pièces ne sont pas remplaçables et qu'elles sont sécurisées par un sceau matériel approprié ; ou
  2. si les pièces sont destinées à être remplacées pendant que la BRVE est sous scellé, les pièces de rechange doivent être conformes aux dispositions suivantes :
    1. elles doivent être identiques en tous points aux pièces vérifiées à l'origine ;
    2. elles doivent être identifiées sur le certificat d'approbation comme étant remplaçables ;
    3. elles doivent comporter au minimum les marquages suivants, facilement visibles et situés sur les pièces ou l'assemblage, si les pièces sont combinées :
      • numéro d'approbation/identifiant ;
      • le nom ou la marque du fabricant
      • modèle du fabricant ;
      • tout autre marquage pertinent nécessaire pour distinguer les dispositifs similaires non approuvés.
    4. Les marquages ci-dessus doivent également être documentés dans l'avis d'approbation.

6.4 Adéquation à l'utilisation

La BRVE ne doit en aucune façon permettre de détourner l'énergie mesurée entre le point de mesure et le VE.

La BRVE ne doit pas enregistrer l'énergie en présence d'un bris de connexion avec le véhicule. Une transaction doit être terminée automatiquement en cas de bris non autorisé de connexion au véhicule.

Si une BRVE peut recevoir de l'énergie électrique du véhicule, alors :

  1. l'interface client doit permettre d'afficher tous les renseignements nécessaires relatifs aux transactions dans les deux sens;
  2. la BRVE doit être munie de registres pour l'écoulement de l'énergie dans les deux sens;
  3. les exigences relatives à la précision s'appliquent dans les deux sens;
  4. toutes les autres exigences s'appliquent aussi à ce type de transaction.

6.4.1 Capacité de l'équipement

Une BRVE doit indiquer bien en évidence sur chaque face le taux maximal de transfert d'énergie (c.-à-d. la puissance maximale, comme 7 kWh) ainsi que chaque prix unitaire offert.

6.4.2 Renseignements relatifs à la transaction

Lors d'une panne de courant, la mémoire de la BRVE, ou l'équipement sur le réseau prenant en charge la BRVE, doit conserver les renseignements relatifs à la quantité d'énergie délivrée et les totaux des prix de vente.

6.4.2.1 Prix unitaire

En tout temps pendant une transaction, une BRVE doit indiquer sur chaque face le tarif utilisé pour calculer ou délivrer l'énergie.

6.4.2.2 Choix du tarif

Lorsque l'énergie électrique peut être vendue au moyen d'une BRVE selon plusieurs tarifs, l'acheteur doit d'abord choisir délibérément le tarif qui s'appliquera à la transaction. À moins que le client n'ait approuvé avant la vente les conditions d'utilisation de tarifs multiples, un système ne doit pas modifier le tarif pendant la fourniture d'énergie électrique.

Nota : Lorsque l'énergie électrique est offerte à plusieurs tarifs, le choix d'un tarif doit être fait délibérément par l'acheteur : 1) à l'aide des commandes sur la BRVE; 2) au moyen d'un équipement électronique personnel ou monté sur le véhicule qui communique avec le système; ou 3) au moyen d'instructions verbales.

6.4.2.3 Calculs de la valeur en argent par la BRVE

Une BRVE qui donne le prix de vente total doit le calculer au prix unitaire d'achat unique auquel l'énergie électrique mesurée est mise en vente lors de toute distribution possible dans la plage de mesure de la BRVE ou la plage des éléments de calcul, le montant le moins élevé étant retenu.

6.5 Remise à zéro

La BRVE doit pouvoir se remettre à un zéro non ambigu pour la transaction en cours avant le début d'un événement de recharge pour lequel un frais doit être appliqué.

La fonction de remise à zéro doit être désactivée pendant une transaction.

6.6 Enregistrement de l'énergie

La BRVE doit comporter au moins un registre de l'énergie livrée au véhicule électrique ou reçue de celui-ci pour une transaction. Les registres de transaction doivent être remis à zéro au début d'une nouvelle transaction.

Les données enregistrées dans les registres électroniques doivent être conservées pendant une panne de courant et pouvoir être récupérées dès le rétablissement du courant.

Les données enregistrées ne doivent pas être écrasées avant l'achèvement d'une transaction.

Le registre doit permettre de stocker et d'afficher une quantité d'énergie suffisante pour garantir qu'aucun renouvellement de cadran ne se produise pendant une transaction. Cette capacité de stockage et d'affichage s'applique à tous les registres utilisés pour la facturation, incluant les registres pour l'énergie livrée et reçue associés aux BRVE bidirectionnelles et les registres tarifaires pour les BRVE multitarif.

Pour les registres électroniques, le temps minimal de conservation est jusqu'à l'achèvement ou l'annulation de la transaction.

Si des dispositifs indicateurs électroniques ont des segments, la BRVE doit alors être fournie avec un test d'affichage qui allume et éteint tous les segments d'affichage pour déterminer s'ils fonctionnent.

6.7 Stockage des données, transmission au moyen de systèmes de communication

6.7.1 Généralités

Les exigences suivantes s'appliquent aux valeurs mesurées qui sont utilisées ultérieurement ou à un autre endroit que le lieu de mesure, et qui peuvent être transmises par la BRVE (dispositif électronique, sous-ensemble), ainsi que stockées ou transmises dans un environnement non protégé avant leur utilisation à des fins juridiques :

  • la valeur de mesure stockée ou transmise doit être accompagnée de toutes les informations pertinentes nécessaires à une utilisation ultérieure juridiquement pertinente;
  • les données doivent être protégées par un logiciel afin de garantir l'authenticité, l'intégrité et, au besoin, l'exactitude des informations relatives à l'heure de la mesure. Le logiciel qui affiche ou traite par la suite les valeurs de mesure et les données connexes doit vérifier l'heure de la mesure, l'authenticité et l'intégrité des données après les avoir lues à partir de la mémoire non protégée ou après leur réception sur une voie de transmission non protégée. Si une irrégularité est détectée, les données doivent être jetées ou marquées inutilisables;
  • les clés privées utilisées pour protéger les données doivent demeurer secrètes et protégées dans la BRVE. La capacité d'introduire ou de lire ces clés doit être possible seulement lorsque le BRVE n'est pas sous scellé.

Les modules logiciels qui préparent les données aux fins de stockage ou de transmission, ou qui vérifient les données après leur lecture ou leur réception, appartiennent à la partie juridiquement pertinente du logiciel.

6.7.2 Stockage automatique

Lorsque le stockage de données est nécessaire, les données de mesure doivent être stockées automatiquement à la conclusion de la mesure, c.-à-d. une fois la valeur finale générée. Si la valeur finale provient d'un calcul, toutes les données nécessaires au calcul doivent automatiquement être stockées avec la valeur finale.

La mémoire doit être assez permanente pour éviter la corruption des données dans des conditions de stockage normales. La capacité de stockage doit être suffisante pour conserver toutes les transactions non réglées.

Les données stockées peuvent être supprimées si la transaction est réglée.

Nota : Ce point ne s'applique pas aux données des registres cumulatifs ni des consignateurs d'événements approuvés.

6.7.3 Transmission des données

La mesure ne doit pas être influencée par un délai de transmission.

Si les services du réseau deviennent indisponibles, les données de mesure juridiquement pertinentes ne doivent pas être perdues.

6.8 Écran

Une BVRE doit pouvoir afficher toutes les données juridiquement pertinentes. La capacité d'affichage peut être assurée par un affichage local ou un affichage à distance conforme aux exigences du point 6.8.1.

Pour chaque transaction, la BRVE doit pouvoir afficher en kWh la quantité totale d'énergie livrée à la charge.

Les décimales doivent être clairement indiquées à l'écran.

Le prix unitaire de mesure doit être clairement visible si la BRVE peut afficher un prix total pour une seule transaction en fonction uniquement des unités d'énergie livrée et du prix unitaire appliqué.

Un affichage local utilisé pour présenter des données juridiquement pertinentes doit être visible de l'extérieur de la BRVE dans des conditions normales d'utilisation.

Les affichages locaux ne doivent pas être affectés de manière significative par une exposition aux conditions normales d'utilisation pendant la durée maximale de vie de la BRVE.

6.8.1 Affichages à distance

Si le BRVE comporte une interface client non locale pour permettre à l'utilisateur d'accéder aux données légalement pertinentes, les exigences minimales suivantes doivent s'appliquer :

  • la BRVE doit inclure des moyens de communication pour envoyer toutes les données juridiquement pertinentes et nécessaires;
    • Les moyens de communication et le transport des données pour les affichages à distance doivent être conformes aux exigences de sécurité de la section 6.7 ci-dessus.
  • toutes les données juridiquement pertinentes transportées sont protégées par la BRVE à l'aide d'un moyen de chiffrement de pointe;
    • Des exemples de moyens cryptographiques appropriés sont publiés par des instituts tels que le NIST, le BSI, etc. Ces moyens peuvent être, par exemple, des données AES en blocs de 128 bits utilisant 128, 192 ou 256 bits. OIML D 31:2019 Exigences générales pour les instruments de mesure contrôlés par logiciel comprend des informations sur l'application de moyens cryptographiques au logiciel et à la transmission de données en métrologie légale.
  • l'utilisateur doit pouvoir accéder aux données juridiquement pertinentes, ainsi qu'à tous les renseignements exigés pour vérifier l'authenticité, en utilisant des moyens techniques adaptés aux besoins non inclus dans la BRVE.

6.8.2 Concordance entre les indications

Toutes les indications de quantité, de prix unitaire et de prix total dans un système de mesure doivent concorder pour chaque transaction.

6.9 Imprimante

Lorsqu'une BRVE est munie de l'équipement nécessaire pour imprimer la quantité mesurée, les informations imprimées doivent concorder avec celles affichées à l'écran de la BRVE pour la transaction, et les valeurs imprimées doivent être clairement définies.

Toute quantité livrée et imprimée doit indiquer le numéro d'identification unique de la BRVE qui la différencie de toutes les autres BRVE dans les installations du vendeur, l'heure et la date, ainsi que le nom du vendeur. Ces renseignements peuvent être imprimés par le système de la BRVE ou préimprimés sur le billet.

6.10 Testabilité

La BRVE doit fournir des données juridiquement pertinentes à des fins d'essai, traitées avec une résolution de 0,0001 kWh ou mieux, lorsque le chiffre le moins significatif augmente par incrément de 1.

Une sortie d'impulsion n'est pas requise pour les essais. Toutefois, si elle est disponible, l'énergie représentée par le train d'impulsions pendant la transaction doit concorder avec celle affichée sur l'interface client à l'intérieur d'un incrément du chiffre le moins significatif.

6.11 Transactions

Lorsque le règlement a lieu plus tard, après la fin de la transaction, toutes les données juridiquement pertinentes nécessaires au règlement d'une transaction doivent être stockées dans la BRVE et pouvoir être affichées par l'utilisateur jusqu'à ce qu'elles aient été transmises pour règlement et qu'un accusé de réception ait été reçu.

6.12 Tarifs multiples

Une BRVE qui peut appliquer plusieurs tarifs pendant la livraison doit satisfaire aux exigences ci-dessous.

  1. Elle doit pouvoir mesurer et enregistrer les données pertinentes pour la facturation.
  2. Elle doit pouvoir conserver ces données en mémoire jusqu'à ce que la transaction soit réglée.
  3. La somme de toute l'énergie enregistrée dans les registres à tarifs multiples doit être égale à la quantité totale d'énergie transférée pendant la transaction.
  4. Un seul registre multitarifs peut être actif à tout moment pendant une transaction.
  5. Pour chaque partie de la transaction, les éléments suivants doivent être clairs :
    1. la quantité d'énergie transférée;
    2. l'intervalle pendant lequel l'énergie a été transférée, avec les heures de début et de fin;
    3. le sens du transfert d'énergie, s'il y a lieu;
    4. le prix unitaire appliqué.

6.13 Panne de courant

En cas de panne de courant :

  1. la transaction doit être interrompue au moment de la panne;
  2. lorsque le courant est rétabli, les options suivantes sont permises :
    1. si la BRVE peut déterminer qu'elle est connectée au même véhicule avant et après la panne, elle peut poursuivre la charge sans nouvelle autorisation et la transaction qui était en cours peut se terminer normalement;
    2. si la BRVE NE peut PAS déterminer si elle est connectée au même véhicule avant et après la panne, elle doit terminer la transaction à l'instant où la panne a eu lieu :
      1. elle peut terminer la transaction sans inclure les frais liés à l'énergie électrique pour la séance de recharge;
      2. elle peut terminer la transaction et facturer au client seulement les services fournis jusqu'au moment de la panne de courant. Dans ce cas, toutes les exigences relatives à la transaction terminée s'appliquent.

Pour les BRVE dans des aires de stationnement où les véhicules sont en général laissés pendant de longues périodes, les renseignements nécessaires pour terminer une transaction en cours au moment de la panne de courant doivent pouvoir être déterminés à l'aide d'une des méthodes susmentionnées pendant au moins huit heures.

6.14 Heures d'horloge

Les heures d'horloge utilisées dans les transactions doivent avoir une précision de ±15 secondes par rapport à l'heure officielle du Conseil national de recherches Canada (https://nrc.canada.ca/fr/horloge-web/) ou à une norme de temps nationale équivalente, comme le service de synchronisation Internet du National Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis (https://www.nist.gov/pml/time-and-frequency-division/time-distribution/internet-time-service-its [en anglais seulement]).

6.15 Totalisateurs pour les systèmes BRVE

Les systèmes BRVE doivent comporter un totalisateur qui maintient un enregistrement cumulatif de toute l'énergie livrée. Les données du totalisateur doivent être protégées et non modifiables lorsque la BRVE est sous scellé. Elles doivent être facilement accessibles sur place ou par Internet.

7.0 Exigences métrologiques

7.1 Unités de mesure

Les unités de mesure de l'énergie électrique livrée ou reçue par une BRVE doivent être l'une des suivantes : Wh, kWh, MWh, GWh.

7.2 Conditions nominales de fonctionnement

Les conditions nominales de fonctionnement sont précisées dans le tableau 1.

Tableau 1 : Conditions assignées de fonctionnement
Condition ou grandeur d'influence Valeurs ou plages
Fréquence 0,95 f nom ≤ f ≤1,05 f nom
Tension Pour chaque U nom 0,9 fois U nom la plus basse à 1,1 fois U nom la plus haute
Courant
  • I max doit être précisé par le fabricant.
  • I min doit être précisé par le fabricant
  • I min doit être moins ou égal à Itr
  • I st doit être spécifié par le fabricant.
  • Pour Imax ≤ 80A: Itr≤5.0A
  • Pour Imax > 80A: Itr≤0.10 Imax
Facteur de puissance ≥0,9
Température
  • −40 °C à +53 °C
  • ou selon les spécifications du fabricant
Humidité et eau

En ce qui concerne l'humidité, le fabricant doit spécifier la classe d'environnement pour lequel l'instrument est destiné :

H1 :
endroits clos où les instruments ne sont pas soumis à de la condensation d'eau, des précipitations ou des formations de glace;
H2 :
endroits clos où les instruments peuvent être soumis à de la condensation d'eau, à l'eau à partir de sources autres que la pluie et à la formation de glace;
H3 :
endroits ouverts avec conditions climatiques moyennes.
Harmoniques L'BRVE doit fonctionner correctement lorsque la distorsion de la tension d'alimentation est inférieure à 10 % et que la distorsion du courant de charge est inférieure à 3 % pour tous les indices harmoniques.
Équilibre des charges Toutes les charges doivent être équilibrées.
Quantité minimale mesurée (QMM) La QMM ne doit pas être supérieure à 0,1 kWh
Si aucun QMM n'est indiqué, la valeur maximale est prise en compte.

7.3 Exigences de performance

7.3.1 Généralités

Les valeurs indiquées et enregistrées dans la mémoire ne doivent pas être affectées au point de compromettre leur précision par des variations électriques, mécaniques ou de température, du brouillage radioélectrique, des pannes de courant ou toutes autres influences environnementales.

Tout enregistrement d'énergie livrée doit correspondre à l'énergie livrée au VE au point de connexion du véhicule ou d'un câble d'alimentation branché par le client et ne doit pas inclure l'énergie consommée par la BRVE, ses câbles ou ses composants connexes.

Tout enregistrement d'énergie reçue doit correspondre à l'énergie reçue du VE au point de connexion du véhicule ou d'un câble d'alimentation branché par le client et ne doit pas inclure l'énergie consommée par la BRVE, ses câbles ou ses composants connexes.

7.4 Répétabilité

Lorsque la BRVE est soumise à plusieurs charges d'essai dans la même condition de charge, les erreurs doivent se trouver à moins de 0,25 % les unes des autres et aucun résultat ne peut dépasser l'erreur maximale tolérée. Il faut effectuer des essais de répétabilité pour au moins trois mesures consécutives.

7.5 Courant de démarrage ( I st)

La BRVE doit démarrer et continuer à enregistrer avec un courant de charge de I st défini dans le tableau 1 ci-dessus.

7.6 Erreurs maximales tolérées

Les erreurs d'enregistrement de la BRVE aux conditions de référence ne doivent pas dépasser celles indiquées dans le tableau 2 ci-dessous.

Tableau 2 : Erreurs maximales tolérées
Étendue de courant Facteur de puissance Erreur maximale tolérée
I st ≤ I < Imin >0,9 ± 15 %
Imin ≤ I < Itr >0,9 ± 1,5 %
Itr ≤ I ≤ Imax >0.9 ± 1.0 %

Pour les dispositifs qui n'empêchent pas l'écoulement inverse de l'énergie, les erreurs maximales tolérées s'appliquent à l'écoulement direct et inverse de l'énergie.

7.6.1 Grandeurs d'influence

Les conditions et les procédures d'essai pour les grandeurs d'influence sont fournies dans le document P-E-EVSE-01.

7.6.1.1 Température

Le coefficient de température de BRVE doit satisfaire aux exigences du Tableau 3 lorsque le BRVE est utilisé autrement que dans les conditions de référence.

Tableau 3 : Limites pour le coefficient de température de l'erreur
Grandeur d'influence Limites pour le coefficient de température (%/K)
Coefficient de température (%/K), sur tout intervalle, à l'intérieur de l'étendue de température, qui n'est pas inférieure à 15K et ne dépassant pas 23K pour un courant Itr ≤ I ≤ Imax 0.05 %
7.6.1.2 Limites de décalage d'erreur pour les grandeurs d'influence

Lorsque le courant de charge est maintenu constant à un point situé dans l'étendue nominale de fonctionnement avec la BRVE fonctionnant autrement que dans les conditions de référence, et lorsque toute grandeur d'influence unique varie de sa valeur aux conditions de référence à ses valeurs extrêmes définies dans le tableau 4, le pourcentage maximal du décalage d'erreur ne doit pas dépasser la valeur indiquée dans le tableau 4 pour la grandeur d'influence. La BRVE doit continuer à fonctionner après l'application d'une grandeur d'influence.

Tableau 4 : Limites d'erreur pour les grandeurs d'influence
Grandeur d'influence Conditions Courant Décalage d'erreur maximal toléré
Autoéchauffement Courant continu à I max I max ±0,5 %
Variation de la tension

0,9 fois U nom la plus basse à 1,1 fois U nom la plus haute

Cette exigence s'applique aussi à toute tension d'alimentation auxiliaire, qui peut aussi être variée d'au plus ±10 % de la valeur nominale.

I trI I max ±0,7 %
Variation de la fréquence

f nom ± 5 %

La fréquence de la tension d'alimentation auxiliaire, s'il y a lieu, doit être variée en même temps que la tension d'alimentation principale.

I trI I max ±0,5 %
Harmoniques dans les circuits de tension et de courantNote de bas de page (1)

d < 5 % I

d < 10 % U

I trI I max ±0,6 %
Séquence de phase inversée (triphasé seulement) Deux des phases sont interchangées I trI I max ±1,5 %
Induction magnétique continue (c.c.) d'origine externe 200 mT à 30 mm de la partie centrale de la surface I trI I max ±1,5 %
Champ magnétique (c.a., fréquence du réseau) d'origine externe 400 A/m I trI I max ±1,3 %
Champs électromagnétiques rayonnés aux RF f = 80 à 6 000 MHz, intensité de champ ≤ 10 V/m I trI I max ±2,0 %
Perturbations conduites, induites par les champs radioélectriques f = 0,15 à 80 MHz, amplitude ≤ 10 V I trI I max ±2,0 %
Fonctionnement des dispositifs complémentaires Dispositifs complémentaires fonctionnant avec I = I min et I max I trI I max ±0,33 %
7.6.1.3 Effets des perturbations

Les conditions et les procédures d'essai relatives aux perturbations sont fournies dans le document P-E-EVSE-01.

La BRVE doit supporter les perturbations qui peuvent survenir dans des conditions normales d'utilisation. Lorsqu'elle est soumise aux perturbations répertoriées dans le tableau 5, le tableau 6 et le tableau 7, elle ne doit pas présenter de décalage d'erreur supérieur à ±1,0 % ou, lorsque c'est indiqué, elle ne doit pas présenter de dommages.

Perturbations électriques
Tableau 5 : Perturbations électriques
Grandeur de perturbation Niveau de perturbation Effets tolérés ou décalage d'erreur
Décharges électrostatiques
  • 6 kV de décharge par contact
  • 8 kV de décharge dans l'air
±1,0 %
Transitoires rapides
  • Circuits de tension et de courant : 2 kV
  • Circuits auxiliaires : 1,0 kV
±1,0 %
Creux de tension
  • Essai a : 30 %, 0,5 cycle
  • Essai b : 60 %, 1 cycle
  • Essai c : 60 %, 25/30 cycles (1)
±1,0 %
Interruptions de tension 0 %, 250/300 cycles (3) ±1,0 %
Surtensions sur les lignes d'alimentation c.a. principales
  • Circuits de tension : 2 kV ligne à ligne, 4kV ligne à terre
  • Circuits auxiliaires : 1 kV ligne à ligne, 2 kV ligne à terre
±1,0 %
Surintensité de courte durée 5 fois I max limitée à un maximum de 3kA Aucun dommage ne se produit
Tension de choc
  • 1,5 k U (100 ≤ U < 150)
  • 2,5 k U (150 ≤ U < 300)
  • 4.0 kV U (300 V ≤ U < 600 V)
  • 4.0 kV U (U 600 V)
Aucun dommage à la BRVE
Perturbations environnementales
Tableau 6 : Perturbations environnementales
Grandeur de perturbation Niveau de perturbation Effets tolérés ou décalage d'erreur
Protection contre le rayonnement solaire 0,76 W m2 nm-1 à 340 nm, avec un banc cyclique pendant 66 jours Aucune altération en apparence ou défaillance de fonctionnalité, des qualités métrologiques et des scellements
Protection contre la pénétration de poussière IP 5X enceinte de catégorie 2 Aucune interférence avec le bon fonctionnement ou défaillance de la sécurité, y compris le suivi le long des lignes de fuite
Chaleur sèche Une température de référence supérieure à la température limite supérieure spécifiée, 2 h ±1,0 %
Froid Une température de référence inférieure à la température limite inférieure spécifiée, 2 h ±1,0 %
Chaleur humide
H1 :
30 °C, 85 %
H2 :
Cyclique 25 °C, 95 % à 40 °C, 93 %
H3 :
Cyclique 25 °C, 95 % à 55 °C, 93 %
Aucun signe de dommage mécanique ou de corrosion
Eau H3 seulement, 0,07 L/min (par injecteur), 0° et 180°, 10 min Aucun signe de dommage mécanique ou de corrosion
Durabilité Courant et/ou température élevés pendant une période prolongée ±1,0 %
Perturbations mécaniques
Les perturbations mécaniques visent à simuler les conditions rencontrées pendant le transport. Ces exigences peuvent aussi être éliminées de l'approbation de type si l'essai in situ est réalisé avant la mise en service d'une BRVE.
Tableau 7 : Perturbations mécaniques
Grandeur de perturbation Niveau de perturbation Effets tolérés ou décalage d'erreur
Vibrations Vibrations dans trois axes mutuellement perpendiculaires ±1,0  %
Le fonctionnement de la BRVE ne doit pas être compromis.
Chocs
Forme d'impulsion :
moitié sinusoïdale,
accélération de crête :
30 gn,
durée de l'impulsion :
18 ms
±1,0  %
Le fonctionnement de la BRVE ne doit pas être compromis.