Faire des affaires à l’étranger : protéger votre PI en Inde

Afficher en PDF (PDF : 3,5 Mo; 12 pages)

Table des matières

Faire des affaires à l'étranger : protéger votre PI en Inde

La propriété intellectuelle (PI) constitue un actif précieux qui peut favoriser l'expansion de votre entreprise à l'étranger. Un brevet, une marque de commerce ou un dessin industriel au Canada ne garantit pas vos droits à l'extérieur du Canada. Vous devriez envisager d'obtenir une protection de votre PI dans les pays où vous exercez ou prévoyez exercer vos activités, notamment les pays où vous vendez des produits sur Internet et les pays où vous fabriquez des produits.

L'Inde est le plus important partenaire commercial du Canada en Asie du Sud. Compte tenu de l'envergure du marché indien, il est important de savoir reconnaître, enregistrer et faire respecter vos droits de PI en Inde. Il existe d'importantes différences entre le Canada et l'Inde quant au processus de protection et d'enregistrement de la PI.

En Inde, vous pouvez présenter une demande de protection au moyen d'un brevet, d'un droit d'auteur et d'une marque de commerce. Si vous souhaitez percer le marché indien ou si vous faites déjà des affaires en Inde, il est recommandé de présenter une demande de protection de vos droits de PI en Inde dès que possible et, pour ce faire, de toujours embaucher un avocat indien ayant une expertise en droits de PI.

faut-il enregistrer la PI?

Les marques de commerce, les droits d'auteur, les brevets et les dessins sont délivrés sous l'autorité de l'Office of the Controller General of Patents, Designs & Trade Marks (en anglais et en hindi seulement), également appelé Intellectual Property India, qui relève du Department of Industrial Policy & Promotion.

Si vous n'avez pas d'entité commerciale en Inde, vous devez demander à un professionnel de la PI ayant un bureau en Inde de déposer une demande de PI en votre nom. Un cabinet d'avocats spécialisés en PI canadien ou international peut fournir des services directement en Inde ou coordonner les travaux avec un associé indien. De plus, le site Web d'Intellectual Property India (en anglais et en hindi seulement) présente une liste des agents indiens de brevets et de marques de commerce. Les documents nécessaires pour déposer une demande de PI peuvent être présentés en anglais ou en hindi. Un professionnel de la PI canadien pourrait être en mesure de coordonner le travail avec un professionnel de la PI en Inde.

Veuillez noter qu'en vertu de sa Biological Diversity Act (en anglais seulement), l'Inde prévoit des dispositions générales et strictes concernant les demandes de droits de PI fondées sur toute recherche ou information sur une ressource biologique obtenue de l'Inde sans l'autorisation préalable de la National Biodiversity Authority (en anglais et en hindi seulement) de l'Inde. Les sanctions imposées en cas de violation de ces dispositions sont sévères et comprennent l'emprisonnement. Si vous pensez que cette exigence pourrait s'appliquer à votre situation, consultez un avocat indien ayant une expertise en droits de PI.

Marques de commerce

  • Les demandes d'enregistrement international de marque de commerce en vertu du Protocole relatif à l'Arrangement de Madrid concernant l'enregistrement international des marques (Protocole de Madrid) peuvent être déposées en désignant l'Inde.
  • Une marque de commerce permet de distinguer les produits et les services de votre entreprise de ceux des autres entreprises sur le marché, et peut être composée de lettres, de mots, de chiffres ou de dessins. Les combinaisons de couleurs et les formes tridimensionnelles peuvent également être enregistrées en Inde si elles sont précisées sur la demande. Il est aussi possible d'enregistrer des marques sonores, si elles peuvent être représentées graphiquement et sont jugées distinctives par leur emploi.
  • Les langues officielles de l'Inde sont le hindi et l'anglais, bien que l'on y parle également plusieurs autres langues. Un demandeur peut envisager de protéger les traductions et les translittérations si sa marque de commerce comprend des éléments textuels.
  • L'enregistrement peut prendre diverses formes, notamment une marque verbale, une étiquette, un logo ou une marque figurative.
  • Les demandes de marque de commerce doivent être déposées auprès du Trade Marks Registry (en anglais et en hindi seulement), dans le bureau régional où se situe votre entreprise.
  • Comme au Canada, l'enregistrement peut se fonder sur l'emploi projeté d'une marque. Par conséquent, il est important de demander l'enregistrement le plus rapidement possible pour obtenir la protection nécessaire.
  • En raison de la pratique fort répandue du « cybersquattage » — l'enregistrement de mauvaise foi de marques par des tiers enregistrant des noms de domaine pour des marques bien connues en vue de vendre ces noms aux propriétaires originaux des droits — il est conseillé aux propriétaires de droits d'enregistrer leurs noms de domaine à titre de marques de commerce en Inde dans les plus brefs délais.
  • Une marque de commerce est enregistrée pendant 10 ans en Inde et peut être renouvelée indéfiniment pour des périodes de 10 ans.
  • L'enregistrement d'une marque de commerce qui n'a pas été employée en Inde pendant cinq années consécutives peut être annulé.

Brevets

  • Les demandes de brevet peuvent être déposées au moyen du système du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) ou directement auprès d'Intellectual Property India (en anglais et en hindi seulement). À l'instar du Canada, l'Inde délivre des brevets uniquement pour des inventions : une nouvelle solution technique ou une amélioration d'un produit ou d'un processus. Les demandes de brevet font l'objet d'un examen complet avant la délivrance du brevet.
    • Pour obtenir un brevet, une invention doit être nouvelle, non évidente et utile.
    • Les non-résidents doivent déposer leur demande de brevet par l'entremise d'un agent de brevets agréé ou fournir une adresse aux fins de signification en Inde.
  • Un brevet est valide pendant une période de 20 ans à compter de la date du dépôt.
  • L'Inde, comme le Canada, utilise le processus du premier déposant en vertu duquel le brevet est octroyé à la première personne qui dépose une demande de brevet pour une invention.
  • De façon générale, une demande de brevet doit être déposée avant toute divulgation publique de l'invention. Toutefois, la Patents Act (en anglais et en hindi seulement) de l'Inde accorde un délai de grâce de 12 mois pour la divulgation publique de l'invention dans des circonstances précises.
  • Il est important que les entreprises gardent à l'esprit que la Patents Act comprend une disposition prévoyant l'octroi d'une licence obligatoire en vertu de laquelle toute personne peut demander qu'on lui octroie une licence obligatoire. Cette demande peut être déposée après le troisième anniversaire de la délivrance du brevet. Voici les trois motifs de la demande d'une telle licence :
    • Les exigences raisonnables du public n'ont pas été satisfaites.
    • L'invention brevetée n'est pas accessible au public à un prix raisonnablement abordable.
    • L'invention brevetée n'est pas exploitée ou utilisée sur le territoire de l'Inde.
  • Le PCT, auquel adhèrent le Canada et l'Inde, permet de sécuriser une date de dépôt simultanément dans un grand nombre de pays qui adhèrent au PCT puisque le demandeur dépose une seule demande « internationale » plutôt que de déposer plusieurs demandes séparées. Les demandes présentées en vertu du PCT doivent passer à la phase nationale en Inde dans un délai de 31 mois après la date du dépôt original. La délivrance ou le refus d'un brevet en Inde demeure la responsabilité d'Intellectual Property India.
  • L'Inde ne participe pas à l'Autoroute du traitement des demandes de brevet. Par conséquent, le programme ne peut pas être utilisé pour accélérer le processus d'examen.

Dessins

  • Les dessins sont des innovations apportées aux caractéristiques externes d'un produit, notamment la forme, le motif ou la couleur. Bien que le Register of Designs soit géré par Intellectual Property India, les dessins sont protégés par une loi distincte sur les dessins, la Designs Act (en anglais et en hindi seulement). La protection des dessins est octroyée selon le principe du premier déposant.
  • L'enregistrement d'un dessin confère un genre de « droit d'auteur » au dessin qui est valide pendant 10 ans à compter de la date du dépôtNote de bas de page 1. Cette protection peut être prolongée pour une période unique de 5 ans.
  • À l'exception des textiles, les dessins doivent être marqués comme tels sur l'article pertinent.

Droit d'auteur

  • En Inde, comme au Canada, le droit d'auteur protège les œuvres originales, comme les œuvres littéraires, dramatiques, musicales et artistiques. La protection est régie par la Copyright Act (en anglais seulement, version PDF) et par les Copyright Rules (en anglais seulement, version PDF).
  • L'enregistrement du droit d'auteur est administré par le Copyright Office (en anglais seulement), qui relève du Registrar of Copyrights.
  • Comme c'est le cas au Canada, il n'est pas obligatoire d'enregistrer un droit d'auteur. Néanmoins, l'enregistrement du droit d'auteur peut servir à établir la propriété en cas de litige ou de poursuite judiciaire.

Faire respecter les droits de PI

L'Inde vous offre plusieurs moyens par lesquels vous pouvez faire respecter vos droits de PI contre l'utilisation non autorisée, notamment les saisies par les douanes et les litiges civils. L'État peut aussi poursuivre les contrevenants en vertu de sa propre législation criminelle. Des modes alternatifs de règlement des litiges peuvent également être envisagés, notamment la médiation ou l'arbitrage. Vous devriez consulter un professionnel de la PI pour décider du plan d'action optimal.

  • Tous les types de PI peuvent être protégés par le Central Board of Excise and Customs (en anglais et en hindi seulement) de l'Inde, dont le rôle est d'empêcher l'importation en Inde de produits présumés contrefaits, à condition que la PI ait été enregistrée auprès de l'office de la PI applicable ou que les droits qui s'y rattachent aient été octroyés par celui-ci. L'enregistrement est valide pour une période minimum d'un an.
  • Une poursuite civile peut également être utilisée pour régler toute atteinte aux droits de PI. Les réparations peuvent comprendre une injonction temporaire ou permanente, des dommages-intérêts ou une restitution des profits et une restitution des produits ou des frais juridiques.
  • La Copyright Act (version PDF) et la Trade Marks Act (en anglais et en hindi seulement) de l'Inde prévoient des sanctions comprenant un emprisonnement pendant une période maximale de 3 ans, ainsi qu'une amende maximale de 200 000 roupies.

Logiciel

Si vous sous-traitez ou développez un logiciel en Inde, il vous incombe de réfléchir dès le début aux moyens que vous utiliserez pour protéger vos droits de PI et établir la propriété de votre PI. En Inde, le logiciel peut être protégé principalement par deux types distincts de droits de PI — le droit d'auteur et le brevet — bien que le droit d'auteur soit couramment utilisé. Le logiciel peut également être protégé à titre de secret commercial. Un professionnel de la PI peut vous aider à protéger vos droits de PI en rédigeant des ententes de non-divulgation et en établissant la propriété de vos droits de PI dans les modalités de vos marchés d'acquisition, entre autres. L'obtention de conseils peut s'avérer nécessaire pour protéger votre PI lorsque vous sous-traitez ou développez un logiciel en Inde.

Conseils : Notes importantes

  • Les droits de PI sont importants. Prenez le temps de préciser votre PI pour déterminer ce qui peut être enregistré ou ce sur quoi vous pouvez faire respecter vos droits en Inde dès que possible en consultant des avocats indiens ayant une expertise en droits de PI.
  • N'oubliez pas que la protection des droits de PI (comme les brevets, les marques de commerce et les droits d'auteur) enregistrés au Canada ne s'étend pas à l'Inde.
  • Veillez à ce que les contrats, dont ceux concernant l'emploi ou l'octroi de licences, protègent adéquatement vos intérêts en matière de PI, et spécifient ce que chacun peut faire avec votre PI.
  • Adaptez votre stratégie de PI à votre stratégie d'affaires. Établissez les objectifs d'affaires, la PI qui doit être protégée, les exigences régionales, les partenaires éventuels et la capacité d'expansion dans vos marchés cibles.
  • Surveillez systématiquement le marché pour repérer des utilisations non autorisées de votre PI.
  • Avant d'avoir recours à l'une des méthodes d'application de la loi mentionnées ci-dessus, envisagez de communiquer avec un professionnel qualifié en matière de PI pour discuter des options, dont la lettre de mise en demeure.

Pour obtenir de l'aide supplémentaire

* Les renseignements ci-dessus sont fournis à titre d'information seulement et ne doivent pas être considérés comme des conseils juridiques.


Pour obtenir un exemplaire de cette publication ou un format substitut (braille, gros caractères), veuillez remplir le formulaire de demande de publication ou communiquer avec :

Centre de services aux citoyens d'ISDE
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
Édifice C.D.-Howe
235, rue Queen
Ottawa (Ontario)  K1A 0H5
Canada

Téléphone (sans frais au Canada) : 1‑800‑328‑6189
Téléphone (international) : 613‑954‑5031 span>
ATS (pour les personnes malentendantes) : 1‑866‑694‑8389
Les heures de bureau sont de 8 h 30 à 17 h (heure de l'Est).
Courriel : ISDE@Canada.ca

Autorisation de reproduction

À moins d'indication contraire, l'information contenue dans cette publication peut être reproduite, en tout ou en partie et par quelque moyen que ce soit, sans frais et sans autre permission du ministère de l'Industrie, pourvu qu'une diligence raisonnable soit exercée afin d'assurer l'exactitude de l'information reproduite, que le ministère de l'Industrie soit mentionné comme organisme source et que la reproduction ne soit présentée ni comme une version officielle ni comme une copie ayant été faite en collaboration avec le ministère de l'Industrie ou avec son consentement.

Pour obtenir l'autorisation de reproduire l'information contenue dans cette publication à des fins commerciales, veuillez demander l'affranchissement du droit d'auteur de la Couronne ou communiquer avec le Centre de services aux citoyens d'ISDE aux coordonnées ci-dessus.

Ⓒ Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Industrie,

2020.
N.B. Dans cette publication, la forme masculine désigne tant les femmes que les hommes.

Also available in English under the title Protecting your IP in India.