Innovateurs et innovatrices noirs en médecine et recherche

Alexandra Merkx-Jacques, Ph. D.

Génie scientifique et élégance artistique : une double force

Alexandra Merkx-Jacques, microbiologiste moléculaire de formation, a contribué à la microbiologie environnementale, aux biocarburants à base d'algues et à l'immunothérapie. Ses travaux ont donné lieu à de nombreux brevets, articles scientifiques et conférences. Artiste autodidacte, ses oeuvres sont exposées dans des galeries locales et vendues ici et à l'étranger. Ses travaux artistiques et scientifiques s'inspirent du monde naturel et remettent en question les stéréotypes concernant les femmes et les scientifiques.

Brevet CA 2991707 - Amélioration du métabolisme de micro-algues de la xylose

Son innovation permet aux micro-algues de convertir les résidus agricoles en biocarburants, de l'énergie propre et verte utilisable à la place des combustibles fossiles. Cela promeut une production de carburants verts et rentables.

Voir son affiche numérique (Version PDF, 5.0 Mo, 1 page).

Dr. Bernard Thébaud, M.D., Ph. D.

Révolutionner les traitements pour les nouveau-nés prématurés

Le Dr Bernard Thébaud, néonatologiste et professeur de pédiatrie à l'Université d'Ottawa, est un clinicien-chercheur pionnier qui se penche sur l'avancement des thérapies géniques et à base de cellules souches pour les maladies pulmonaires. Son travail est axé sur les maladies pulmonaires génétiques et les naissances prématurées, une des principales causes de décès chez les enfants de moins de 5 ans. Ses recherches sont prometteuses pour le traitement des cas sévères de COVID-19.

Brevet CA 3023706 - Particule associée à un virus adéno-associé ayant une capside mutée et méthodes d'utilisation associées

Ses importantes contributions à la recherche comprennent la démonstration du potentiel thérapeutique des cellules souches dans la dysplasie bronchopulmonaire expérimentale, l'asthme, les lésions pulmonaires aiguës et l'hypertension pulmonaire.

Voir son affiche numérique (Version PDF, 4.0 Mo, 1 page).

Juliet Daniel, Ph. D.

Kaiso : La clé manquante de l'énigme du cancer du sein

Juliet Daniel est la biologiste pionnière en cancérologie à qui l'on doit la découverte de la clé manquante de l'énigme qui explique le taux de mortalité par cancer du sein plus élevé chez les femmes noires. Ses recherches ont joué un rôle déterminant dans la compréhension et la lutte contre les disparités en matière de cancer du sein chez les femmes noires. Elle est professeure au département de biologie, vice-doyenne associée de la recherche et des relations extérieures à la faculté des sciences de l'Université McMaster et cofondatrice du Réseau canadien des scientifiques noirs.

ZBTB33 - Kaiso

Juliet Daniel a découvert le gène « Kaiso », associé à la progression du cancer, qui pourrait contribuer aux disparités quant à la survie des femmes noires atteintes d'un cancer du sein triple négatif.

Voir son affiche numérique (Version PDF, 5.0 Mo, 1 page).