2019 Cadre de mesure du rendement des AIE : Conclusions

PARTIE IV. Conclusions et prochaines étapes

La mesure du rendement est essentielle à la mise en place d'un écosystème entrepreneurial robuste et efficace au Canada. Pendant trop longtemps, de nombreux AIE    et les organes publics qui aident à les financer — ont exercé leurs activités sans disposer de données suffisantes sur l'incidence économique des activités d'incubation et d'accélération des entreprises. Malgré les efforts déployés par de nombreux AIE pour mesurer l'incidence de leurs activités, l'absence de paramètres uniformes entre institutions et les outils inadéquats pour recueillir, compiler et analyser les données des entreprises clientes ont nui à la capacité d'évaluer avec précision les avantages économiques créés par les AIE. Le manque de coordination et de collaboration concernant la mesure du rendement a également donné lieu à la perte de possibilités de promouvoir nos réalisations et de favoriser des améliorations dans le rendement du système de soutien aux entreprises du Canada.

Un système de mesure du rendement pancanadien présentera de nombreux avantages. Il aidera les chefs de programme et les responsables des politiques à mieux mesurer et comprendre les facteurs à la base du succès. Il renforcera la capacité de déterminer et de mettre en œuvre les améliorations à apporter aux programmes, de partager les pratiques exemplaires au sein des institutions et des secteurs de compétence, de produire systématiquement de meilleurs résultats et de promouvoir le Canada en tant que lieu dynamique où lancer et faire croître une entreprise. Il aidera les entreprises à prendre de meilleures décisions concernant l'endroit où obtenir un soutien et la façon de le faire. Les AIE seront mieux équipés pour comparer leur rendement et mettre au jour les possibilités de collaboration. Et un engagement à faire état ouvertement des résultats renforcera la confiance du public dans les avantages économiques que ces organisations génèrent pour le Canada.

Figure 3 : Échéancier proposé : projet pilote, évaluation, résultats et prochaines étapes

Graphique illustrant l'échéancier proposé : projet pilote, évaluation, résultats et prochaines étapes
Description de la figure 3

Échéancier proposé : projet pilote, évaluation, résultats et prochaines étapes

  • Collecte des données  de 2017
    • de mars à novembre 2018
  • Évaluation de la phase I du projet pilote et mobilisation des AIE
    • de janvier à mars 2019
  • Analyse et production de rapports
    • d'avril à juin 2019
  • Collecte des données de 2018
    • de mars à novembre 2019
  • Évaluation de la phase II, analyse et production de rapports
    • de janvier à mars 2020
  • Déploiement à l'échelle nationale
    • à compter d'avril 2020

Le succès de la phase I du projet pilote donne déjà lieu à un engagement commun, au sein de la communauté des AEI, à utiliser les enseignements tirés du projet pilote afin d'établir un cadre institutionnel durable pour la gestion continue du CMR. Dès lors, plusieurs étapes ultérieures aideront la communauté à veiller au bon fonctionnement du CMR au-delà de la phase pilote, comme on le voit à la figure 6.

Une fois ces étapes essentielles menées à bien, les partenaires du projet continueront d'inviter les AIE de tout le pays à collaborer en fournissant leurs données à la plateforme de mesure du rendement. Une plus grande participation d'un groupe de plus en plus diversifié d'AIE renforcera le potentiel d'analyse des données et fera profiter d'autres régions et secteurs de l'économie canadienne des avantages d'une mesure efficace du rendement. Au même moment, il sera important de faire participer les partenaires financiers de divers ordres de gouvernement afin que les AIE profitent des avantages réels d'une production de rapports simplifiée.

En conclusion, le projet pilote du CMR constitue une étape essentielle dans la mise en place d'une mesure du rendement nationale pour les AIE de tout le pays. Il établira des paramètres uniformes pour mesurer l'incidence des programmes des AIE sur la performance des entreprises ainsi que des définitions claires pour chaque indicateur de rendement. Le projet pilote montre également qu'on peut recueillir et regrouper avec succès des données uniformes provenant de plusieurs AIE au Canada à l'aide d'une plateforme de partage des données qui simplifie le processus de collecte et d'analyse de données et de production de rapports. Les données regroupées seront ensuite utilisées pour produire un large éventail de statistiques descriptives qui permettront de mieux comprendre le rôle que jouent les programmes des AIE dans la croissance des entreprises. À terme, ce travail donnera aux AIE et au gouvernement une orientation sur la façon la plus efficace d'appuyer les entreprises novatrices axées sur la croissance au Canada, ce qui accélérera du même coup la croissance d'entreprises de calibre mondial dans divers secteurs à forte valeur ajoutée.