Exemple de réussite de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat : Crèmerie Bennic Dairy Bar

« J'ai travaillé comme infirmière pendant 16 ans, ce qui fait que je n'avais aucune connaissance en entrepreneuriat. Solution : Repreneuriat, un programme de développement économique et d'employabilité au Nouveau-Brunswick financé par la SFE, m'a beaucoup aidée. J'ai ainsi appris ce qu'étaient mes forces et mes points faibles. Aussi, ils m'ont préparé un programme sur mesure répondant à mes besoins. Cette aide conjuguée à du mentorat m'a réellement aidée à exceller comme femme d'affaires. »

Cécile Léger, propriétaire de la Crèmerie Bennic Dairy Bar
Transcription

[Fondu musical]

[Texte à l'écran : Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat Exemple de réussite – Crèmerie Bennic Dairy Bar]

[Entrevue avec Cécile Léger entrecoupée de prises de vue de la crèmerie Bennic Dairy Bar, de Cécile et de ses parents qui travaillent et qui discutent, et de la préparation de la crème glacée et d'autres produits laitiers.]

[Texte à l'écran : Cécile Léger / Propriétaire, crèmerie Bennic Dairy Bar]

Je m'appelle Cécile Léger. Je suis la propriétaire de la crèmerie Bennic Dairy Bar à Dieppe, au Nouveau-Brunswick. Je suis devenue la propriétaire en 2018 suite à la vente de la crèmerie par mes parents. On a ouvert nos portes en 2011 pour la première fois dans un petit établissement sur le chemin Mountain, à Moncton. Mes parents voulaient se retirer. Alors j'ai fait un gros choix, puis un changement de carrière.

J'ai travaillé comme infirmière pendant 16 ans. C'est sûr que, comme profession, comme infirmière, je n'avais aucune connaissance en entreprenariat. Alors, je me suis tourné vers de l'aide, qui est Solution : Repreneuriat, qui est un programme du gouvernement qui m'a donné beaucoup d'aide. Mon plus grand défi, c'était vraiment balancer ma vie de famille avec ma vie professionnelle. J'ai appris qu'est-ce qu'étaient mes forces et qu'est-ce qu'étaient les défis.

Ils ont préparé un programme vraiment sur mesure pour moi, où ils ont pu m'offrir du coaching aussi. Puis, j'ai vraiment reconnu qu'est ce que je devais travailler, où je devais aller chercher de l'aide aussi. Ça m'a vraiment permis d'exceller comme propriétaire et comme femme d'affaires. Je pense que la chose la plus importante, c'est d'aller chercher de l'aide, de ne pas avoir peur d'aller chercher de l'aide.

Il y a vraiment des programmes, il y a des gens qui sont là pour nous, pour nous aider. Mais c'est sûr que, comme femme, des fois, on se met beaucoup de pression avec ce qui se passe à la maison, puis avec les enfants, puis ce qui se passe au travail aussi. C'est important de faire la balance des deux et aussi de s'occuper de soi, de prendre le temps de faire des choses qu'on aime aussi.

[Texte à l'écran : Découvrez comment la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat peut vous aider. Consultez canada.ca/femmes-entrepreneuriat.]

[Fin de la musique]

[Signature d'ISDE]

[Mot-symbole « Canada »]

Voir d'autres vidéos d'exemples de réussite.

Pour en savoir plus sur la SFE