Guides

Appliquer automatiquement les correctifs aux systèmes d'exploitation et aux applications

Activation des mises à jour automatiques pour MS Word

Activation des mises à jour automatiques pour MS Word

Les étapes pour activer les mises à jour automatiques dépendent du système d'exploitation que vous utilisez. Le présent document décrit les étapes générales pour Windows et Mac OS. Notez que les étapes et les captures d'écran peuvent varier légèrement selon la version du système d'exploitation utilisée.

Windows

  1. Ouvrez MS Word et sélectionnez l'onglet Fichier.
  2. Sélectionnez Compte au bas du volet de gauche.
  3. Vérifiez la section jaune des options de mise à jour qui s'affiche au milieu de l'écran. Si les mises à jour automatiques sont désactivées, le message « Ce produit ne sera pas mis à jour » s'affichera.
  4. Cliquez sur le menu déroulant Options de mise à jour et sélectionnez Activer les mises à jour.

MS Word sera automatiquement mis à jour chaque fois qu'une nouvelle version est diffusée.

MAC

  1. Ouvrez MS Word et sélectionnez Help dans la barre de menus du système (Remarque : la barre de menus du système se trouve directement au-dessus de la barre de menu Word).
  2. Sélectionnez Check for updates dans le menu déroulant qui s'affiche.
  3. Vérifier que la fonction « Keep Microsoft Apps to date » est activée.
  4. Si elle n'est pas activée, cochez la case « Keep Microsoft Apps to date ».

MS Word sera automatiquement mis à jour chaque fois qu'une nouvelle version est diffusée.

Correctifs manuels pour MS Word

Correctifs manuels pour MS Word

Si vous ne voulez pas que MS Word soit mis à jour automatiquement, vous devrez vérifier manuellement les mises à jour disponibles et les installer.

Les étapes à suivre pour désactiver les mises à jour automatiques dépendent du système d'exploitation que vous utilisez. Le présent document décrit les étapes générales à suivre pour Windows et Mac OS. Notez que les étapes et les captures d'écran peuvent varier légèrement selon la version du système d'exploitation utilisée.

Windows

  1. Ouvrez MS Word et sélectionnez l'onglet Fichier.
  2. Sélectionnez Compte au bas du volet de gauche.
  3. Vérifiez la section jaune des options de mise à jour qui s'affiche au milieu de l'écran. S'il est écrit « Ce produit ne sera pas mis à jour », Activer les mises à jour. Sinon, ignorer cette étape.
  4. Cliquez sur le menu déroulant Options de mise à jour et sélectionnez METTRE À JOUR.

MS Office vérifiera si des mises à jour sont disponibles et, le cas échéant, les installera. Vous recevrez un message une fois que les mises à jour auront été effectuées.

MAC

  1. Ouvrez MS Word et sélectionnez Help dans la barre de menus du système (Remarque : la barre de menus du système se trouve directement au-dessus de la barre de menu Word).
  2. Sélectionnez Check for updates dans le menu déroulant qui s'affiche.
  3. La fenêtre Microsoft AutoUpdate s'affiche avec un bouton bleu « Check for Updates ». Cliquez sur ce bouton pour vérifier manuellement les mises à jour.

MS Office vérifiera la dernière version et vous demandera de la mettre à jour. Vous recevrez un message une fois que les mises à jour auront été effectuées.

Activer des logiciels de sécurité

Configuration de l'antivirus Windows Defender

Configuration de l'antivirus Windows Defender

  1. Pour démarrer Sécurité Windows, cliquez sur le bouton Démarrer, puis tapez « Sécurité Windows ».
  2. Dans la boîte de dialogue qui s'affiche, sélectionnez l'application Sécurité Windows.
  3. Dans la fenêtre principale « Sécurité Windows », sélectionnez l'option « Protection contre les virus et les menaces ».
  4. Windows Defender peut exécuter une analyse manuelle en cliquant sur le bouton « Analyse rapide ». Cela n'est généralement pas nécessaire, car Windows Defender offre à la fois une protection en temps réel et des analyses automatiques régulières.
  5. Vous pouvez également cliquer sur le lien « Options d'analyse » à cet écran pour exécuter trois différents types d'analyse, en plus de l'Analyse rapide :
Activer ou désactiver la protection Windows Defender en temps réel

Comment activer ou désactiver la protection Windows Defender en temps réel

  1. Dans la fenêtre principale « Sécurité Windows », sélectionnez l'option « Protection contre les virus et les menaces ».
  2. Dans la section « Paramètres de protection contre les virus et les menaces », sélectionnez le lien « Gérer les paramètres » pour ouvrir la page « Paramètres de protection contre les virus et les menaces ».
  3. Utilisez le bouton de défilement « Activé/Désactivé » pour activer ou désactiver la protection en temps réel.
  4. Au bas de cette page, vous pouvez également configurer des exclusions – fichiers, dossiers, types de fichiers ou processus à exclure d'une analyse de Windows Defender. Si l'antivirus ralentit considérablement une application en particulier que vous savez sûre après l'avoir analysé, la création d'une exclusion peut améliorer la performance.
  5. Cliquez sur le lien « Ajouter ou supprimer des exclusions ».
  6. Sélectionnez le type d'exclusion à ajouter dans le menu déroulant, puis configurez Windows Defender pour le contenu précis à exclure.

L'historique d'analyse de Windows Defender peut également être consulté à tout moment. Pour vérifier l'historique des analyses :

  1. Ouvrez Sécurité Windows
  2. Cliquez sur Protection contre les virus et les menaces.
  3. Sélectionnez le lien « Historique de protection ».

L'écran « Historique de protection » affiche toutes les menaces actuelles, ainsi que des renseignements sur la dernière analyse. Pour consulter l'historique complet des menaces mises en quarantaine, cliquez sur le lien « Tous les éléments » dans cette section.

Pour en savoir plus sur une menace, cliquez sur la flèche à droite de son nom. Pour afficher des renseignements supplémentaires sur une menace particulière, cliquez sur le lien « Voir les détails » qui s'affiche lorsqu'une menace particulière est consultée.

Configuration du pare-feu Windows Defender

Configuration du pare-feu Windows Defender

  1. Aller au menu Démarrer et taper « Panneau de configuration »
    1. Ouvrez le panneau de configuration et sélectionnez la catégorie « Système et sécurité ».
    2. Dans la fenêtre « Système et sécurité », sélectionnez Pare-feu Windows Defender.
  2. Ouvrez le menu Démarrer et cliquez sur l'icône Paramètres (l'icône de l'engrenage à gauche du menu de démarrage).
    1. La page d'accueil « Paramètres de Windows » s'ouvrira. Sélectionnez la catégorie « Mise à jour et sécurité ».
    2. Dans le menu de navigation à gauche de la page d'accueil « Windows Update », sélectionnez l'option « Sécurité Windows ».
    3. À la page « Sécurité Windows », sélectionnez « Pare-feu et protection des réseaux » dans la liste sous « Zones de protection ».
    4. La page d'accueil « Pare-feu et protection des réseaux » s'affichera.

Pour configurer les paramètres du pare-feu Windows Defender en utilisant le panneau de configuration, procédez comme suit :

  1. La page d'accueil du pare-feu Windows Defender fournit un aperçu de haut niveau de la configuration du pare-feu pour chaque profil d'emplacement du réseau.
  2. Cliquez sur l'emplacement de réseau précis à configurer pour ouvrir les options de configuration détaillées.
  3. Pour le type de réseau auquel vous êtes connecté, vous verrez des renseignements supplémentaires comme :
    • L'état du pare-feu Windows Defender (Activé/Désactivé)
    • Comment le pare-feu Windows Defender traitera les connexions entrantes
    • Si le réseau est activé
    • À quel moment le pare-feu Windows Defender vous enverra un avis
  4. Les autres profils de réseau peuvent également être élargis pour afficher les paramètres par défaut qui s'appliquent lors de la connexion à des réseaux de ce type.
    Remarque : Si une application de sécurité d'un tiers est installée sur le système et comprend un module de pare-feu, il est fort probable que le pare-feu Windows Defender aura été désactivé pour éviter les problèmes de performance et les conflits entre les deux produits de sécurité. Si tel est le cas, aucun renseignement ne sera visible dans la fenêtre du pare-feu Windows Defender et aucune configuration du pare-feu Windows Defender ne sera prise en charge.

L'avertissement suivant sera plutôt affiché : « Ces paramètres sont gérés par l'application du fournisseur – Nom de l'application. »

Pour configurer les paramètres du pare-feu Windows Defender avec la méthode des paramètres de Windows :

  1. Sélectionnez le bouton Démarrer > Roue d'engrenage > Mise à jour et sécurité > Sécurité Windows > Pare-feu et protection des réseaux
  2. Sélectionner un profil réseau
  3. Dans le pare-feu Windows Defender, réglez le paramètre à « Activer » ou « Désactiver ».

Remarque : Le fait de désactiver le pare-feu Windows Defender pourrait rendre votre appareil plus vulnérable à un accès non autorisé. Il est préférable de permettre à une application ou à un programme de communiquer à travers le pare-feu plutôt que de le désactiver.

Autoriser les applications de bureau à fonctionner à travers le pare-feu Windows Defender

Comment autoriser les applications de bureau à fonctionner à travers le pare-feu Windows Defender

Le pare-feu Windows Defender est doté d'un ensemble de règles très complet prêtes à l'emploi. De plus, la plupart des programmes Windows installés ajoutent automatiquement leurs propres exceptions au pare-feu Windows Defender afin de recevoir un accès réseau et/ou Internet. En raison de ce comportement, le pare-feu Windows invite normalement l'utilisateur à configurer des exceptions uniquement lorsque des programmes sont installés et n'ajoutent pas par défaut leurs propres exceptions à la liste des exceptions du pare-feu Windows.

Lorsque le pare-feu Windows Defender génère une invite, l'administrateur est invité à sélectionner l'emplacement du réseau auquel le programme tente d'accéder : réseaux public, privé ou de domaine. Par défaut, le pare-feu Windows Defender sélectionne automatiquement la case à cocher du profil d'emplacement du réseau pour lequel il détecte de l'activité, mais d'autres profils peuvent également être sélectionnés.

Pour appliquer le paramètre d'accès requis, sélectionnez l'option « Autoriser l'accès ». Pour bloquer l'accès au réseau pour ce programme, sélectionnez l'option « Annuler » et le programme sera défini comme bloqué pour tous les emplacements du réseau.

Personnalisation des règles pour les applications autorisées

Pour personnaliser les règles configurées pour les applications autorisées, démarrer d'abord le pare-feu Windows. Sélectionnez ensuite « Autoriser une application ou une fonctionnalité par le pare-feu Windows Defender » dans la liste d'options à gauche de la page d'accueil du pare-feu Windows.

Remarque : Seuls les administrateurs peuvent définir des exceptions dans le pare-feu Windows Defender. Si vous utilisez un compte ordinaire sans les autorisations de l'administrateur, les programmes qui ne sont pas conformes aux règles et exceptions du pare-feu Windows Defender sont automatiquement bloqués, sans qu'aucun message ne s'affiche.

La liste des applications et programmes autorisés à communiquer par le pare-feu Windows s'affiche. À ce stade, les paramètres apparaissent en gris, de sorte que vous ne pouvez voir que les applications, les fonctionnalités et les programmes dont les règles sont actuellement activées dans le pare-feu Windows.

Les entrées accompagnées d'un crochet à gauche de leur nom sont actuellement activées et sont utilisées par le pare-feu Windows pour autoriser ou bloquer l'accès.

Il y a deux colonnes sur le côté droit de la fenêtre : Privé et public. Si une case est cochée dans l'une ou l'autre des colonnes, cela signifie que l'accès au réseau est accordé pour cette application, ce programme ou cette fonctionnalité lorsque le système est connecté à ce profil réseau. Pour modifier les paramètres de cette liste, un administrateur doit appuyer sur le bouton « Modifier les paramètres ».

Pour bloquer l'accès d'une application, d'un programme ou d'une fonctionnalité au réseau, sélectionnez-la, puis décochez la case à gauche de son nom (pour bloquer l'accès à un réseau) ou décochez l'une des cases à droite (Domaine, Privé ou Public), selon les types de réseaux auxquels vous souhaitez bloquer l'accès.

Autrement, pour attribuer l'accès d'une application, d'un programme ou d'une fonctionnalité au réseau qui sont bloqués, cochez la case près de son nom, puis sélectionnez le type de réseaux auxquels vous désirez lui accorder l'accès. Une fois les modifications apportées, cliquez sur le bouton « OK ».

Si une application ou un programme n'apparaît pas dans la liste des applications visualisables, utilisez le bouton « Autoriser une autre application… ».

Dans la fenêtre « Ajouter une application », ajoutez l'application à partir de la liste générée ou, si elle n'est toujours pas répertoriée, appuyez sur « Parcourir », naviguez jusqu'à son l'emplacement de son installation et sélectionnez son fichier exécutable, puis cliquez ou appuyez sur le bouton « Ouvrir ».

Le profil d'emplacement du réseau pour l'application nouvellement ajoutée peut également être configuré en cliquant sur le bouton « Types de réseaux » dans la fenêtre « Ajouter une application ».

Configuration de l'outil MRST

Configuration de l'outil MRST

  1. Lorsque l'outil MSRT est exécuté manuellement, il présente une interface graphique.
  2. L'outil effectue une analyse rapide en arrière-plan, mais il peut également être configuré pour exécuter une analyse complète ou une analyse personnalisée portant sur l'ensemble du système ou des dossiers précis s'il est exécuté manuellement.
  3. Lorsqu'une analyse personnalisée est sélectionnée, l'emplacement des données sur lesquelles elle sera exécutée peut également être configuré en cliquant sur le bouton « Choose Folder ».
  4. La fenêtre « Select Folder » permet à l'utilisateur de naviguer jusqu'à l'emplacement précis où l'analyse sera effectuée.
    1. Une fois l'analyse terminée, l'interface graphique offre la possibilité d'en examiner les résultats.
    2. En cliquant sur le lien « View detailed results of the scan », l'outil affiche une liste des différents logiciels malveillants détectés par l'utilitaire et indique si ce virus particulier a été détecté sur le système pendant l'analyse.
Configuration de XProtect

Configuration de XProtect

Il n'y a pratiquement aucune configuration à effectuer pour utiliser XProtect, car le processus est conçu pour se faire automatiquement. Depuis 2009, Apple a configuré Jude manière à ce qu'il vérifie également les fichiers d'application téléchargés par rapport à une liste de logiciels malveillants connus.

Lorsqu'un utilisateur ouvre un fichier reçu au moyen d'une application contrôlant les mises en quarantaine, Mac OS génère un avertissement sur l'origine du fichier. L'utilisateur reçoit une alerte lui demandant : « Are you sure you want to open it? » L'option « Cancel » doit être sélectionnée en cas de doute sur la sécurité de l'ouverture du fichier.

Lorsqu'un fichier mis en quarantaine est ouvert, Mac OS vérifie s'il contient des logiciels malveillants connus. Si tel est le cas, un message d'alerte similaire à celui-ci s'affiche :

Remarque : Cliquez sur l'icône d'aide (point d'interrogation) dans le coin inférieur gauche du message d'alerte pour obtenir plus d'information sur le maliciel.

Important : La désélection de cette option désactive la capacité de détecter de nouveaux maliciels et rend le système d'exploitation Mac vulnérable aux nouveaux maliciels sans avertissement.

Si le fichier est une image disque, l'option « Eject Disk Image » devient disponible. Lorsque image disque a été éjectée, le fichier source doit être supprimé.

Pour modifier la capacité de File Quarantine à recevoir des mises à jour d'Apple sur les maliciels et les modules d'extension Web, utilisez la procédure suivante :

  1. Sélectionnez le menu Apple > System Preferences
  2. Cliquez sur l'icône Software Update dans la fenêtre System Preferences
  3. Dans le volet « Software Update », sélectionnez ou désélectionnez l'option du bouton radio « Automatically keep my Mac up to date ».
  4. Cliquez sur le bouton « Advanced » pour afficher d'autres options de configuration, notamment :
    • Check for Updates
    • Download new updates when available
    • Install macOS updates
    • Install app updates from the App Store
    • Install system data files and security updates
Configuration du pare-feu Mac

Configuration du pare-feu Mac

Pour activer et configurer le pare-feu de Mac :
  1. Cliquez sur le menu Apple
  2. Sélectionnez System Preferences
  3. Cliquez sur l'icône Security & Privacy.
  4. Cliquez sur l'onglet Firewall
  5. Cliquez sur l'icône de verrouillage et entrez votre mot de passe.
  6. Cliquez sur « Turn On Firewall » pour activer le pare-feu.
  7. Cliquez sur « Firewall Options » pour configurer les options du pare-feu.
  8. À partir d'ici, diverses options peuvent être configurées, notamment les suivantes :
    • Block all incoming connections – Cette option bloquera presque toutes les demandes de connexion. Toutefois, elle ne bloque pas les demandes sortantes ou les demandes requises pour les « services Internet de base »
    • Automatically allow built-in software to receive incoming connections – Cette option configure toutes les applications intégrées du Mac (exemple : Mail, Calendar, Messages) pour recevoir toutes les connexions entrantes
    • Automatically allow downloaded signed software to receive incoming connections – Cette option autorise toutes les connexions entrantes pour les applications téléchargées à partir d'Internet
    • Enable stealth mode – Lorsque cette option est activée, l'ordinateur Mac ne répond pas lorsqu'un autre ordinateur du réseau tente de le trouver
  9. Une demande peut être ajoutée à la liste des applications autorisées en cliquant sur le signe + (plus) ou peut en être supprimée en cliquant sur le signe – (moins). Des points verts à côté du nom de l'application signifient que toutes les connexions entrantes sont autorisées. Des points rouges signifient que toutes les connexions entrantes sont refusées. Pour modifier les paramètres du pare-feu d'une application, cliquez sur les flèches à côté du type de connexion et choisissez le paramètre opposé.
Configuration de Gatekeeper

Configuration de Gatekeeper

  1. Allez au menu Apple et choisissez System Preferences
  2. Cliquez sur le volet Security & Privacy.
  3. Choisissez l'onglet General.
  4. Cliquez sur le cadenas et entrez le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'administrateur
  5. Sélectionnez l'une des deux options disponibles sous « Allow apps downloaded from: »
    • App Store
    • App Store and identified developers
  6. Il y a une troisième option « Allow apps downloaded from: Anywhere », mais cette option est désactivée et masquée par défaut. Seuls les administrateurs Mac OS ou les utilisateurs avancés devraient activer cette option, car elle réduit la protection globale du système.

Mise en œuvre des contrôles d'accès et des autorisations

Configurer les utilisateurs, les invités et les groupes sur Mac

Configurer les utilisateurs, les invités et les groupes sur Mac

Si votre Mac a de multiples utilisateurs, vous devriez configurer un compte pour chaque personne de sorte que chacun puisse personnaliser ses configurations et ses options sans modifier celles des autres. Vous pouvez laisser les utilisateurs occasionnels se connecter en tant qu'invités sans accès aux fichiers et aux paramètres des autres utilisateurs. Vous pouvez aussi créer des groupes. Vous devez être un administrateur de votre Mac pour effectuer ces tâches.Ajouter un utilisateur

  1. Sur votre Mac, choisissez le menu Apple > Préférences Système, puis cliquez sur Utilisateurs et groupes.

    Si le cadenas en bas à gauche est verrouillé , cliquez dessus pour déverrouiller une sous-fenêtre de préférences.

  2. Cliquez sur le bouton Ajouter sous la liste des utilisateurs.
  3. Cliquez sur le menu contextuel Nouveau compte, puis choisissez un type d'utilisateur.
    • Administrateur : Un administrateur peut ajouter et gérer d'autres utilisateurs, installer des applications et modifier les réglages. Le nouvel utilisateur que vous créez lors de la configuration initiale de votre Mac est un administrateur. Votre Mac peut avoir plusieurs administrateurs. Vous pouvez en créer de nouveaux et convertir des utilisateurs standards en administrateurs. Ne configurez pas l'ouverture de session automatique pour un administrateur. En effet, dans ce cas, il suffirait de redémarrer votre Mac pour obtenir des autorisations d'administrateur. Pour garantir la sécurité de votre Mac, ne divulguez les noms et mots de passe d'administrateur à personne.
    • Utilisateur standard : Les utilisateurs standards sont configurés par un administrateur. Les utilisateurs standards peuvent installer des applications et modifier leurs propres réglages. Mais, ils ne peuvent ni ajouter d'autres utilisateurs ni modifier les réglages d'autres utilisateurs.
    • Pour le partage uniquement : Les utilisateurs pour le partage uniquement peuvent accéder à distance aux fichiers partagés, mais ils ne peuvent pas ouvrir de session ni modifier les réglages de l'ordinateur. Pour donner à un utilisateur l'autorisation d'accéder à vos fichiers partagés ou à votre écran, vous devrez peut-être modifier les réglages de la sous-fenêtre Partage de fichiers, Partage d'écran ou Gestion à distance de Préférences de partage. Voir Configurer le partage de fichiers sur le Mac et Partager l'écran d'un autre Mac.
    Pour plus d'information sur les options pour chaque type d'utilisateur, cliquez sur le bouton Aide en bas à gauche dans la boîte de dialogue.
  4. Saisissez le nom complet du nouvel utilisateur. Un nom de compte est automatiquement créé. Pour utiliser un autre nom de compte, saisissez-le maintenant—vous ne pourrez pas le modifier ultérieurement.
  5. Saisissez un mot de passe pour l'utilisateur, puis saisissez-le une nouvelle fois pour le confirmer. Saisissez un indice de mot de passe pour aider l'utilisateur à se souvenir de son mot de passe.
  6. Cliquez sur Créer l'utilisateur.
  7. Selon le type d'utilisateur que vous créez, vous pouvez également effectuer l'une des opérations suivantes :
    • Pour un administrateur, sélectionnez « Autoriser l'administration de cet ordinateur ».
    • Pour un administrateur, sélectionnez « Autoriser la réinitialisation du mot de passe avec l'identifiant Apple ».
    • Utilisez les préférences Partage pour indiquer si l'utilisateur peut partager vos fichiers et partager votre écran.

Pour en savoir plus sur la politique de confidentialité d'Apple, consultez le site Web Politique de confidentialité d'Apple.

Si votre Mac est doté de Touch ID, un nouvel utilisateur peut ajouter une empreinte après s'être connecté au Mac. L'utilisateur peut ensuite utiliser Touch ID pour déverrouiller le Mac et les éléments protégés par mot de passe, et acheter des articles dans iTunes Store, App Store et Apple Books en utilisant son identifiant Apple. Voir Utiliser Touch ID.

Créer un groupe

Un groupe permet à plusieurs utilisateurs d'avoir les mêmes autorisations d'accès. Par exemple, vous pouvez accorder à un groupe des autorisations d'accès particulières pour un dossier ou un fichier, et tous les membres du groupe ont accès. Vous pouvez aussi accorder des autorisations d'accès propres à un groupe pour chacun de vos dossiers partagés.

  1. Sur votre Mac, choisissez le menu Apple > Préférences Système, puis cliquez sur Utilisateurs et groupes.

    Si le cadenas en bas à gauche est verrouillé , cliquez dessus pour déverrouiller une sous-fenêtre de préférences.

  2. Cliquez sur le bouton Ajouter sous la liste des utilisateurs.
  3. Cliquez sur le menu contextuel Nouveau compte, puis choisissez Groupe.
  4. Attribuez un nom au groupe, puis cliquez sur Créer le groupe.
  5. Sélectionnez chaque utilisateur et groupe que vous voulez ajouter au nouveau groupe.
Utilisez les préférences Partage pour indiquer si les membres du groupe peuvent partager vos fichiers et partager votre écran.Transformer un utilisateur standard en un administrateur
  1. Sur votre Mac, choisissez le menu Apple > Préférences Système, puis cliquez sur Utilisateurs et groupes.

    Si le cadenas en bas à gauche est verrouillé , cliquez dessus pour déverrouiller une sous-fenêtre de préférences.

  2. Sélectionnez un utilisateur standard ou géré dans la liste des utilisateurs, puis choisissez « Autoriser l'administration de cet ordinateur ».
Autoriser des utilisateurs occasionnels à ouvrir une session en tant qu'invitésVous pouvez autoriser d'autres personnes à utiliser temporairement votre Mac en tant qu'utilisateurs invités sans les ajouter en tant qu'utilisateurs individuels.
  • Les invités n'ont pas besoin de mot de passe pour ouvrir une session.
  • Les invités ne peuvent pas modifier les réglages de l'utilisateur ni de l'ordinateur.
  • Les invités ne peuvent pas ouvrir de session à distance lorsque l'ouverture de session à distance est activée dans les préférences Partage.
Les fichiers créés par un invité sont stockés dans un dossier temporaire, mais ce dossier et son contenu sont supprimés lorsque cet invité ferme sa session.L'accès comme invité est compatible avec l'application Localiser pour vous aider à retrouver votre Mac si vous le perdez. Vous pouvez localiser votre Mac si quelqu'un le trouve, se connecte en tant qu'invité, puis utilise Safari pour accéder à Internet. Consultez Configurer l'application Localiser mon Mac pour localiser un Mac égaré.Remarque : Si FileVault est activé, les invités peuvent accéder à Safari, mais ne peuvent pas accéder à votre disque chiffré ni créer des fichiers.
  1. Sur votre Mac, choisissez le menu Apple > Préférences Système, puis cliquez sur Utilisateurs et groupes.

    Si le cadenas en bas à gauche est verrouillé , cliquez dessus pour déverrouiller une sous-fenêtre de préférences.

  2. Sélectionnez Utilisateur invité dans la liste des utilisateurs.
  3. Sélectionnez Autoriser les invités à se connecter à cet ordinateur.
  4. Si vous le souhaitez, cochez « Restreindre les site Web pour adultes » pour empêcher l'invité d'accéder à des sites Web pour adultes.
  5. Pour permettre aux invités d'utiliser vos dossiers partagés à partir d'un autre ordinateur du réseau, sélectionnez « Autoriser les invités à se connecter à des dossiers partagés »
Personnaliser l'ouverture de sessionSi vous êtes un administrateur, vous pouvez spécifier l'aspect de la fenêtre d'ouverture de session pour tous les autres utilisateurs.
  1. Sur votre Mac, choisissez le menu Apple > Préférences Système, puis cliquez sur Utilisateurs et groupes, puis sur Options de connexion.

    Si le cadenas en bas à gauche est verrouillé , cliquez dessus pour déverrouiller une sous-fenêtre de préférences.

  2. Cliquez sur le menu contextuel « Ouverture de session automatique », puis choisissez un utilisateur ou Désactivé

    Si vous choisissez un utilisateur, à chaque démarrage du Mac, la session de cet utilisateur est automatiquement ouverte. Si vous choisissez Désactivé, le Mac, au démarrage, affiche une fenêtre d'ouverture de session présentant tous les utilisateurs. L'ouverture de session automatique s'effectue au redémarrage suivant du Mac.Remarque : L'ouverture de session automatique permet à toute personne d'accéder à votre Mac simplement en le redémarrant. Si la fonction d'ouverture de session automatique est activée, assurez-vous que votre Mac n'ouvre pas automatiquement une session pour un administrateur. Lorsque FileVault est activé, l'ouverture de session automatique est désactivée.

  3. Sélectionnez les options souhaitées. Si vous avez des questions, cliquez sur le bouton Aide pour obtenir des renseignements détaillés.

Pour autoriser de nouveaux utilisateurs à accéder à vos fichiers partagés ou à votre écran, vous devrez peut-être modifier les réglages de la sous-fenêtre Partage de fichiers, Partage d'écran ou Gestion à distance des Préférences Partage. Voir Configurer le partage de fichiers sur le Mac et Partager l'écran d'un autre Mac.

Pour ouvrir les préférences Partage, choisissez le menu Apple > Préférences Système, puis cliquez sur Partage.

Créer un compte d'utilisateur local ou d'administrateur dans Windows 10

Créer un compte d'utilisateur local ou d'administrateur dans Windows 10

Windows 10

Créer un compte d'utilisateur local pour un enfant ou une autre personne qui n'a pas de compte Microsoft. Au besoin, vous pouvez donner à ce compte des autorisations d'administrateur. Un compte hors ligne est simplement une autre expression pour un compte local.

Lorsque vous créez un compte, n'oubliez pas que choisir un mot de passe et le garder en toute sécurité sont des étapes essentielles. Comme nous ne connaissons pas votre mot de passe, si vous l'oubliez ou le perdez, nous ne pouvons pas le récupérer pour vous.

Si vous utilisez Windows 10, version 1803 et subséquentes, vous pouvez ajouter des questions de sécurité, comme vous le verrez à l'étape 4 Créer un compte d'utilisateur local. Avec les réponses à vos questions de sécurité, vous pouvez modifier le mot de passe de votre compte local de Windows 10.

Créer un compte d'utilisateur local

1. Sélectionnez  Démarrer >> Paramètres >> Comptes , puis sélectionnez Famille et autres utilisateurs. (dans certaines versions de Windows, vous verrez Autres utilisateurs.)

2. Sélectionnez Ajouter un autre utilisateur sur ce PC.

3. Sélectionnez Je ne possède pas les informations de connexion de cette personne, puis sur la page suivante, choisissez Ajouter un utilisateur sans compte Microsoft.

4. Entrez un nom d'utilisateur, un mot de passe, un indice de mot de passe ou choisissez les questions de sécurité, puis sélectionnez Suivant.

Créer un autre compte

Modifier un compte d'utilisateur local en compte d'administrateur

1. Sélectionnez Démarrer >> Paramètres >> Comptes , puis, sous Famille et autres utilisateurs, sélectionnez le nom du propriétaire du compte, puis sélectionnez Modifier le type de compte.

2. Sous Type de compte, sélectionnez Administrateur,puis OK.

3. Connectez-vous avec le nouveau compte d'administrateur.